Écrire des traces : l'écriture autobiographique de Georges Perec

par Wilfrid Mazzorato

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Bernard Magné.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'écriture autobiographique de Georges Perec est analysée dans "Écrire des traces" selon deux modalités de lecture : une lecture articulée et une lecture réticulée. Précédant ces lectures, un premier chapitre revient sur les principes d'écriture autobiographique perecquiens désignés ici par le terme - emprunté à Jean Ricadou - de textures : les autobiographèmes, décrits par Bernard Magné ; la notion de rétrobiotexturation (liée à la pratique perecquienne de l'implicitation) inventée par Dominique Bertelli ; la pratique paragrammatique, en regard des analyses sur les anagrammes menées par Ferdinand de Saussure et commentées par Jean Starobinski ; le principe du motif qui sera longuement développé au cours de ce travail ; et la notion de rite d'écriture. Avec la lecture articulée, on parcourt quatre textes importants du point de vue autobiographique : la nouvelle "Les lieux d'une fugue", le projet inachevé de "Lieux", le recueil de récits de rêves "La boutique obscure", et la compilation de "Je me souviens". Avec la lecture réticulée, on explore trois réseaux : celui des citations du film "Citizen Kane" d'Orson Welles dans les textes de Georges Perec, réseau lié à la notion de rétrobiotexturation ; celui du nombre 17, qui s'inscrit dans le champ des autobiographèmes ; et enfin le complexe réseau des motifs, mots connotant implicitement le souvenir (souvenir des parents disparus, souvenir des origines juives) et, d'un point de vue métatextuel, l'écriture du souvenir. On parvient, à l'issue de ces lectures, à définir la notion de trace écrite qui semble régir dans son ensemble l'écriture autobiographique de Georges Perec.

  • Titre traduit

    How to write traces : Georges Perec's autobiographic writing


  • Résumé

    In "How to write traces", Georges Perec's autobiographic writing has been analyzed according to two ways of reading: an articulated reading and a reticulated reading. Before those ways of reading, the beginning chapter deals back with Perec's autobiographic writing modes we refer to by the word texture ; (borrowed from Jean Ricadou): the autobiographemes, such as Bernard Magné depicted them ; the notion of retrobiotexturation (linked with Perec's use of impliciting) found out by Dominique Bertelli ; the paragrammatical use, in account with anagram analyzing worked out by Ferdinand de Saussure and commented on by Jean Starobinski ; the principle of motif ; we'll widely develop all along this thesis ; and the writing rite notion. Using articulate reading, we work through four texts which are quite important from an autobiographic point of view : the short story "Les lieux d'une fugue" , the unended draft "Lieux", the collection of accounts of dreams "La boutique obscure", and the compilation "Je me souviens". Using reticulated reading, we survey three networks: one concerning quotations about Orson Welles's film "Citizen Kane" in Georges Perec's texts, this network being linked up with retrobiotexturation notion ; one concerning number 17 in keeping with the field of autobiographemes; and finally the intricate network of motifs, words with an implicit connotation of remembrance (memory of the departed parents, memory of the Jewish extraction), and with a metatextual point of view, the written statement of remembrance. To conclude, after these readings, we can define the notion of written trace which seems to rule Georges Perec's autobiographic writing on its whole.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (503 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 473-489. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.