Reconnaissance automatique des types de cavitation par analyse neuronale des signaux acoustiques

par Grégoire Lebreuilly

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Physique

Sous la direction de Pierre Miché.

Soutenue en 1998

à Rouen .


  • Résumé

    Cette thèse présente une méthode de classification automatique de type de cavitation par l'analyse du signal acoustique qu'elle engendre. Tout d'abord, les connaissances théoriques et expérimentales des bruits de cavitation sont présentées. Une simulation de bruit de bulles et sa validation font l'objet d'une étude détaillée afin de mettre en évidence des spécificités du signal. Puis, certaines techniques de traitement du signal sont utilisées pour extraire du signal une information pertinente. Le moteur de la classification est un réseau de neurones de type perceptron multicouche utilisant l'apprentissage par la méthode de la retropropagation du gradient de l'erreur. Différentes paramétrisations sont testées en entrées des réseaux, à partir desquelles une étude comparative est menée. Les performances du classifieur ainsi obtenues sont comparées à celle de deux operateurs humains et des techniques de classification traditionnelles.

  • Titre traduit

    Automatic recognition of cavitation type by analysis of acoustic signal with neuval network


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 98 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98/ROUE/S017

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-1998-LEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.