Une méthodologie componentielle pour la modélisation de la coopération multi-agents

par Aurélien Slodzian

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Luc Steels et de Jean-François Perrot.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .


  • Résumé

    Face à l'expansion des systèmes dits multi-agents, la question s'est naturellement posée de savoir quels outils méthodologiques et pratiques l'approche dite cognitive pouvait apporter pour la conception de tels systèmes. La présente thèse tente d'apporter une réponse à cette question dans le contexte spécifique de systèmes distribués coopératifs orientés vers la résolution de problèmes. La méthodologie COMMA, développée par l'auteur et présentée ici, reprend la perspective originale d'Allen Newell qui considère les systèmes comme des agents rationnels ayant des objectifs, de la connaissance et utilisant rationnellement cette dernière pour atteindre les premiers. Ce qui fait la spécificité de COMMA par rapport à ses prédécesseurs, en particulier COMMET (componential methodology), est que l'approche classique tend à considérer le système multi-agents comme un tout, comme un unique agent cognitif, sans tenir compte de son architecture distribuée. Au contraire, COMMA propose de modéliser chaque agent comme un agent rationnel à part entière et de modéliser en sus la coopération entre les agents en décrivant, toujours au niveau cognitif les rôles qu'ils peuvent tenir dans des scenarios de coopération complexes. Grace à de tels modèles, il est possible de transformer une collection d'agents en une agrégation effective de compétences collaborant à la résolution d'un problème commun. Outre une méthodologie qui raffine, précise et étend aux systèmes distribués les notions de tache et de modèle de connaissance, COMMA est aussi un langage formalisé pour la spécification des agents en vue de leur implémentation. Ce langage et son implémentation sont deux autres résultats atteints par l'auteur et expliqués dans ce document. Deux exemples d'application de cette méthodologie à des cas non-triviaux sont aussi présentes.

  • Titre traduit

    A Componential Methodology for Modeling Multi-Agent Cooperation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 162 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-158

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1998 624
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1998PA066624
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.