Apogée et fin des Mémoires de Trévoux (1751-1762) : un moment dans l'histoire de la pensée française du XVIIIe siècle

par Christian Albertan

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Meyer.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Emanation de la Compagnie de Jésus entre 1701 et 1762, le journal de Trévoux passe ordinairement pour le porte-drapeau des anti-Lumières. C'est l'image qui se dégage de la documentation d'origine littéraire, dominée par les sources provenant du camp des philosophes. L'élargissement de la documentation conduit à revenir sur nombre de jugements portés sur ce périodique savant. Il atteint sans doute son apogée sous la direction du P. Berthier (1745-1762). Quoique produit avec des moyens limités, il touche un public qui ne se réduit pas aux milieux dévots. Abordant l'ensemble de l'actualité littéraire et scientifique, il est à la fois un témoin et un acteur important de la république des lettres. A travers lui, on découvre la diversité de la pensée française du XVIIIe siècle, qui ne se résume pas à l'opposition Lumières / obscurantisme.

  • Titre traduit

    Apogee and decline of Memoires de Trevoux (1751-1762) : a moment in the eighteenth century French thought history


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2020 par Honoré Champion éditeur à Paris

"Les mémoires de Trévoux", 1751-1762 : un moment dans l'histoire religieuse et intellectuelle de la France du XVIIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1439 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 957 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?