Paul Claudel et l'Empire du milieu

par Yvan Daniel

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le séjour diplomatique de Paul Claudel dans l'Empire du milieu, de 1895 à 1909, fut le moment d'une production abondante - on citera principalement Connaissance de l'est, le Repos du septième jour, Partage de midi, Cinq grandes odes, le Livre sur la chine et Sous le signe du dragon. Or, malgré certains travaux remarquables, on néglige souvent à tort l'influence de la Chine, réduite à un décor de pacotille ou prétendument mal comprise. Engagée sous deux ciels, le ciel chinois et le ciel chrétien, l'œuvre est soumise à une série de tensions contradictoires qui traduisent les hésitations d'un homme placé au cœur d'un monde qui le fascine et le satisfait, mais ne peut contourner cette objection flagrante : l’Asie n'est pas chrétienne. L'intérêt porté à l'univers chinois conduit l'auteur à produire une œuvre d'étude aussi bien qu'une œuvre poétique, toutes deux fondées sur la Chine, sa réalité économique ou ses « philosophies ». L'esprit taoïste et la lecture de Lao Zi marquent Vers d'exil et Connaissance de l'est, les interprétations des anciens jésuites figuristes structurent le Repos du septième jour, les rapports consulaires donnent la base du Livre sur la Chine et de Sous le signe du dragon. Mais les scrupules du converti et ses répulsions mènent à la condamnation du bouddhisme dès 1899 et, à partir de 1911, ce refus s'élargit progressivement à la pensée extrême-orientale dans son ensemble. L’Asie est comparée à l'enfer dans les textes très durs des années 1950 : la sévérité des dernières années apparait comme une résipiscence. Les différentes approches envisagées n'ont pas abouti : l'échec des figuristes jésuites est accepté. Sous le signe du dragon « oublié » jusqu'à son édition tardive, en 1947. La lecture de Gilbert Keith Chesterton en 1908 a en effet confirmé le tournant pris vers 1905 dans les Cinq grandes odes ; aucun rapprochement n'est pour finir possible entre les « philosophies » et traditions chinoises et la religion occidentale. Mais, en dépit de la raideur des dernières années, il restera une part de cette « indulgence coupable » à l'égard du céleste empire; l'œuvre et la vie de Paul Claudel recherchent et acceptent cette perle difforme et illogique, l’Asie, la comprenant telle qu'elle est, mais sans jamais cesser d'espérer sa conversion définitive.


  • Résumé

    Paul Claudel lived in China from 1895 to 1909. This stay gave birth to a literary work, a “Chinese period”. My study offers a review of the exoticism of Claudel’s literary characteristics compared with contemporary writers as Pierre Loti, Claude Farrere and Victor Segalen. I will then focus on the author's Chinese studies, dealing with such various topics as the antiquity of the middle empire or more contemporary sides of the Chinese history of his period which were linked with his diplomatic position. Finally, the approach and the influence of the Chinese philosophies, as well as the tensions that arose when they were confronted with christianism, highlights the ambiguous and mesmerizing effect that the Chinese spirituality had on Claudel’s work and life as it becomes clear after the reading of Gilbert Keith Chesterton in 1908.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par les Indes savantes à Paris

Paul Claudel et l'Empire du milieu


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 517 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 334 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4235

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1938
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par les Indes savantes à Paris

Informations

  • Sous le titre : Paul Claudel et l'Empire du milieu
  • Détails : 1 vol. (433 p.-[8] p. de pl.)
  • ISBN : 2-84654-028-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 411-[427]. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.