Critique de la peinture chez les symbolistes : domaines français et anglais : pour une approche poétique

par Micéala Symington

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Jean Bessière.

Soutenue en 1998

à Paris 3 .


  • Résumé

    Dans l'histoire de la critique d'art, l'epoque symboliste opere un retournement : de simple commentaire, le discours critique est erige en recreation poetique, voire accomplissement ou depassement de l'oeuvre picturale. La critique symboliste pretend realiser ainsi une essence de la critique picturale qui, a la difference de la critique litteraire, consiste a faire voir, a produire l'image ou l'impression visuelle par le discours. Dans une hierarchie des arts, la critique de la peinture, art synesthesique de synthese des arts, apparait comme la forme supreme. Resymbolisation de l'oeuvre picturale, elle se definit par un sujet lui-meme symbolique et porte le symbole poetique a son plus haut degre de purete. Wilde, heritier de baudelaire, mallarme, qui introduit une rupture en placant le symbole au coeur de la critique d'art, symons, introducteur de mallarme en angleterre, huysmans et moore, qui melent la critique a la creation romanesque, forment le coeur de cette etude.

  • Titre traduit

    For a poetics of art criticism: symbolism in french and english literature


  • Résumé

    In the history of art criticism, the symbolist period marks a turning point: previously simple commentary, critical discourse becomes poetical recreation. The work of art could even be said to be truly accomplished or surpassed in the critical work. Symbolist criticism thus stakes a claim to the realisation of the essence of art criticism which, unlike literary criticism, has the task of transforming the written word into visual sensation, of creating an image through discourse. In the hierarchy of the arts, pictorial criticism, the synaesthetic art of the synthesis of the arts, emerges as the supreme form. As a resymbolisation of the pictorial work, it is defined by a subject which is itself symbolic and takes the poetical symbol to its highest level of purity. Wilde, who follows in baudelaire's footsteps; mallarme, who brings about major change by placing the symbol at the heart of art criticism; symons, who introduces mallarme to an english readership; huysmans and moore, who combine criticism and the novel: these are the writers at the centre of this study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (779 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2113
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.