Le retour des personnages dans les ensembles romanesques : essai de synthèse

par Daniel Akanda

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Jean Bessière.

Soutenue en 1997

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cet essai fait l'hypothèse que le procédé du retour des personnages est susceptible d'une description, s'appuyant sur la variété des pratiques que plusieurs siècles de création romanesque ont engendrées. Il se limite a l'usage "interne" du retour, a savoir l'utilisation, par un même auteur, des mêmes personnages dans différents récits. Définir cette technique suppose que soient examines ses rapports avec les notions d'auteur, de personnage, de roman, pour conclure à la fragilité du retour. Le fonctionnement du procédé exige un continuum linguistique, suscite des retours congruent, hétérogène, avec les notions d'auteur, de personnage, de roman, pour conclure à la fragilité du retour. Le fonctionnement du procédé exige un continuum linguistique, suscite des retours congruent, hétérogène, cloisonnant, assure des fonctions économiques, productrice, unificatrice. Qu’il figure dans un cycle ou une série, le protagoniste récurrent effectue des parcours inter-romanesques. Le lecteur joue son rôle en créant le personnage reparaissant et en disposant d'une latitude pour infléchir sa physionomie. L’histoire du procédé est complexe : du XIIe au XVIIIe, Chrétien de Troyes, Robert de Boron et quelques autres en inventent toutes les formes ou presque. Le XIXe voit l'hégémonie du retour cyclique, associe à partir de Balzac au personnage réaliste. Au XXe le procédé connait un essor sans précédent et des formes variées. Esthétiquement le retour est ambivalent : il engendre réversibilité et irréversibilité, cohérence et incohérence, achèvement et inachèvement. Il sert l'esthétique réaliste, mais favorise aussi des effets de légende, de déréalisation, d'onirisme de variation. L'interprétation du retour met à jour son ambigüité dans le domaine psychologique, ses multiples évolutions historiques, la modestie de son apport du point de vue idéologique. Cette étude veut réévaluer un procédé déconsidéré. Elle constate l'étroitesse du concept de retour, la grande extension historique de sa pratique, son ambivalence technique, esthétique, idéologique, son impact considérable pour les contenus romanesques, faible pour les structures romanesques.

  • Titre traduit

    Characters recurrences in fictional series : an attempt at a synthesis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (486 f.)
  • Notes : aPublication autorisée par le jury
  • Annexes : 484 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6023
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.