Le coût de la guerre d'Indochine (1945-1954)

par Hugues Tertrais

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de René Girault.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le coût, financier et économique, de la guerre d’Indochine étudié dans cette recherche concerne principalement la France et s'appuie sur des sources d'état, notamment les archives économiques et financières. Dans une première partie, qui constate l'importance croissante des problèmes financiers dans l'évolution du conflit, trois périodes sont distinguées. La guerre coloniale, peu onéreuse dans les premiers temps (1945-1948), doit bientôt faire face à une inflation de ses coûts, liée à l'évolution du rapport des forces sur la scène asiatique (1949-1951) ; les solutions trouvées - états associés et aide américaine - inspirent le désengagement de la France dans la dernière période (1952-1954), totalement dominée par les problèmes financiers. La seconde partie est consacrée à l'évaluation du coût de la guerre, à travers l'analyse des dépenses qu'elle entraine, des ressources qu'elle mobilise et de la gestion qui en est faite. Cette évaluation du coût de la guerre est aussi une évaluation de la guerre elle-même, de sa conduite comme de ses difficultés pratiques. Enfin, une troisième partie s'attache à déterminer les conséquences du conflit, beaucoup moins durables pour la France que pour les pays d’Indochine, pays du "théâtre" il est vrai. La gestion du coût de la guerre comptant plus que le cout proprement dit, il apparait que la France y a également trouve quelques avantages, alors que l’Indochine sort par contre, non seulement meurtrie, mais plus divisée que jamais du conflit, livrée aussi à l'influence des grands. Le coût de la guerre, qui apparait a la fois comme l'explication et l'illustration de l'échec politique de la France, hypothèque ainsi l'avenir de la région.

  • Titre traduit

    The cost of the Indochina war : (1945-1954)


  • Résumé

    This research concerns the financial and economic cost of the indochina war, mainly for France, according with state sources, especially the economic and financial archives. The first part notes the increasing importance of the financial issues in the conflict development and distinguishes three periods. The first one (1945-1948), the colonial war time, was not too much expansive. The second one (1949-1951) was caracterized by the new power struggle on the asiatic scene and the growth of military costs in Indochina, consequently by the associated states and american support outset. The third period (19521954), totally dominated by the financial issue, was the disengagement and the failure time. The second part focuses on the evaluation of the cost of the war, through the analysis of military expenditure, ressources for financing and management. This evaluation of the cost is also an evaluation on the war itself. The third part consideres the aftermath of the war, less sensitive for france than for the indochina countries, were war took place. Finally, it appears that the management of the cost was more important than the cost itself of the war. So, on one hand, France gets some benefit from the war, paticularly from the american support. On the other hand, the indochina countries leaves the conflict not only bruised but also divided, and under the great powers influence. The cost of the war, which was at the same time explanation and illustration of the french political failure, signed away the area future.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, Comité pour l'histoire économique et financière de la France à Paris

La piastre et le fusil : le coût de la guerre d'Indochine, 1945-1954


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (780 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 522-543. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut d'histoire économique et sociale. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 15090 (1)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 15090 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2757
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, Comité pour l'histoire économique et financière de la France à Paris

Informations

  • Sous le titre : La piastre et le fusil : le coût de la guerre d'Indochine, 1945-1954
  • Dans la collection : Histoire économique et financière de la France , 1251-5140
  • Détails : 1 vol. (X-634 p.-[4] p. de pl.)
  • ISBN : 2-11-091055-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [475]-491. Index. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.