Emmanuel Mounier : critique de l'existentialisme

par Talip Karakaya

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Françoise Bonardel.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'existentialisme étant un horizon infranchissable de notre temps, la réaction de la pensée de l'homme contre les excès de la philosophie des idées et des choses a laissé sans doute trop de traces ineffaçables. Selon Mounier lui-même, dans un des premiers livres exposant et jugeant l'existentialisme, dont le titre est introduction aux existentialismes, l'existentialiste est celui qui incarne l'indispensable utopie de la philosophie de l'existence. D'autre part, pour Sartre, l'existentialisme a les spécificités de contingence, de responsabilité et de générosité. Cela conduit donc à la formule suivante : l'être humain est l'être qui n'est pas ce qu'il est et qui est ce qu'il n'est pas. De plus, les critiques que l'on rencontre chez mounier sont la révolte et le cri de la vérité contre cette vogue, et, surtout, une déclaration inoubliable pour sauver l'avenir du genre humain. L'homme sartrien, au sens de mounier, est une bassesse, un doute, presque une idée louche. Le but de la personne chez mounier est non pas de décrire un monde trouble et sombre, mais, surtout, de percer le secret du temps et du monde; de dévoiler le mystère de l'être en toute clarté. De plus, travailleur infatigable, Mounier n'a jamais cessé d'écrire et de tester ses idées ; son but n'a jamais été de devenir le seide de quiconque. A travers les travaux ici présentés, nous avons tenté de présenter la pensée d'un homme proclamant la vérité, et qui, courageusement, évoque certains dangers de l'existentialisme.

  • Titre traduit

    Emmanuel Mounier's apprehension of existentialism


  • Résumé

    Existentialism being the impassable horizon of our times, the reaction of man's mind against the excesses of the philosophy of ideas and of things, it has undoubtedly left too many indelible traces. According to Mounier himself, in his introduction to existentialism, one of the first-books -dealing with -existentialism, an existentialist is someone who stands for the necessary utopia of such a philosophical trend. Moreover, if one ever agrees with sartre, existentialism has the very specificities of contingency, responsibility, and of generosity. It therefore leads us to the following statement : man is a being who is not what he is, and who is what he is not. Besides, the kind of criticism found in Mounier's work is somewhat like the crying out of truth and the rebellion against this trend, and, above all, an unforgettable assertion drawn in order to save the future of mankind. For Mounier, the sartrian man is close to a meanness, he is dubious, nearly a suspicious concept. Mounier's aim is not to describe a world of sorrows and darkness but to find -and above all to disclose- to the secret of time and the world; and to account for the mystery of the being in full likely, a hard-working man, Mounier has never stopped writing and testing ideas, and his aim has never been that of becoming a henchman. Eventually, throughout the present dissertation, we have strived to present the thought of a man crying out truth and who courageously throws light on the sure dangers of existentialism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (568 p.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : 326 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.