Lecteur implicite et lecture virtuelle dans la poésie lyrique du XIXe siècle : ˜Le œcas de Verlaine

par Nestor Rabearizafy

Thèse de doctorat en Littérature et civilisations françaises

Sous la direction de Claude Gély.

Soutenue en 1998

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Le texte lyrique est un terrain de predilection pour la germination de la lecture inscrite, forme de reception virtuelle perceptible a travers l'inscription textuelle du lecteur implicite. Le texte programme sa reception a travers un pacte de lecture qui lie auteur et lecteur, et dont les strategies d'interaction preparent les effets esthetiques que le lecteur reel actualisera. Cette modelisation pratique permettrait de comprendre certaines attitudes lyriques du xixe siecle. Les romantiques provoquent une lecture identificatoire a travers un pacte d'assimilation. Les initiateurs de la poesie moderne privilegient une communication suggestive dans une rhetorique de la connivence. Verlaine choisit une voie originale. Refusant l'inscription directe, il multiplie les lignes verbales des appels implicites qui enferment doucement le lecteur dans le vertige des paroles incertaines. L'entrelacement polyphonique des voix accentue une poetique du partage qui deverse des sensations brutes, et rend recevables toutes les notations des battements du cur. La dictature musicale d'une poesie symphonique epaulee par les forces melodiques du rythme fait reculer les limites de l'indicible, et parvient a suggerer la fugacite des impressions dont les vers sont porteurs. Le lecteur est souvent sollicite dans des structures de l'inacheve, et lire devient activite cooperante, refus de la tranquillite, un effort constant pour prolonger la vie dans des fraicheurs disparues.

  • Titre traduit

    Impicit reader and virtual reading in xixth century lyric poetry : the case of verlaine


  • Résumé

    The lyric text is a favourite field for the germination of inscribed reading, a kind of virtual reception that can be located through the textual inscribing of the implicit reader. The text elaborates its reception through a reading contract which puts the author ant the reader into relationship, and which interaction strategies prepare the aesthetic effects that the reader is bound to realize. This practical pattern making would allow to understand some lyric attitudes in the xixth century. Romantics provokes an identificatory reading through an assimilation contract. The initiators of modem poetry emphasizes a suggestive communication in a rhetoric of connivance. Verlaine chooses an original orientation. Refusing any direct inscribing, he multiplies the verbal lines of the implicit calls which slowly confine the reader in the dizziness of uncertain words. The polyphonic interlacing of the voices stresses a poetry of sharing which pours crude feelings, and makes relevant all the notations of heartbeats. The musical dictatorship of a symphonic poetry enlarges the field of what is beyond words and succeeds to suggest the fugacity of the impressions carried out by verses. The reader is often solicited in the structure of the unachieved, and reading becomes a cooperating activity, a refusal of stillness, a constant effort to prolong lifetime in vanished freshnesses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 98.MON-13
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1998MON30013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.