La théorie de l'intermédiation financière peut-elle relever le défi de l'évolution ?

par KHOUTEM BEN JEDIDA

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Courbis.

Soutenue en 1998

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Les développements des nouvelles théories de l'intermédiation financière insistent sur la rationalité de l'existence des intermédiaires. Ces derniers contribuent notamment à resoudre certaines asymétries d'information ex ante et ex post qui s'imposent dans les financements. A la suite des mutations financières des années 80, de la déréglementation et de la globalisation, la théorie de l'intermédiation a été amenée à s'adapter aux nouveaux contextes. Cette évolution consécutive à un changement donné des sphères économiques et financières, ainsi que les difficultés qu'éprouve la théorie à intégrer les changements, incitent à approfondir l'étude de l'intermédiation dans une perspective d'évolution. L'évolution de l'intermédiation, comme centre d'intérêt conduit tout d'abord à s'intéresser aux innovations financières en intermédiation et à en expliquer l'émergence. Ensuite, l'étude essaie de profiter de deux exemples de dynamique de l'intermédiation en France et en Tunisie. Elle tentera enfin de construire une théorie dynamique de l'intermédiation dans laquelle l'évolution du phénomène d'entremise entre les agents à capacité de financement et ceux à besoin de financement est intégrée et expliquée. Ainsi, l'idee selon laquelle la théorie de l'intermédiation financière pourrait relever le défi de l'évolution semble confirmée.

  • Titre traduit

    Can the theory of financial intermediation remove the challenge of the evolution ?


  • Résumé

    The developments of the new theories of financial intermediation emphasize the rational existence of intermediaries. The latter contribute notably to resolve some asymmetric information ex ante and ex post which is involved in financements. After the financial innovation of 80's, the deregulation and the globalisation, the theory of intermediation has been made to fit the new contexts. This evolution which is subsequent to a given change in economic and financial environments and the difficulties encountered by the theory to integrate the change incite to deepen the study of intermediation in an evolutionary perspective. The evolution of intermediation, as a focal point, leads, primarily to focus on the financial innovation in intermediation and explain their emergence. Then this study tries to take advantage of two exemples of dynamic intermediation in France and Tunisia. Finally, it attempts to construct a dynamic theory of intermediation in which the evolution of the phenomenan of intervention between the agents displaying capacity and those displaying need of financement, is integrated and explained. Thus, the idea whereby the theory of financial intermediation can remove the challange of the evolution seems to be confirmed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 442 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 599 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1121-1998-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.