Caractérisation physiologique du changement phénotypique chez la bactérie rhizosphérique Azospirillum lipoferum 4B

par Gladys Alexandre

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de René Bally.

Soutenue en 1998

à Lyon 1 .

Le jury était composé de René Bally.


  • Résumé

    Azospirillum lipoferum, 4b et 4t, tres proches genetiquement, ont ete isolees de la meme rhizosphere du riz. Contrairement aux autres souches du genre azospirillum, la souche 4t est non mobile et possede une activite laccase. De tels changements phenotypiques peuvent representer des strategies d'adaptation pour des populations bacteriennes. Nous avons donc caracterise les processus conduisant a l'emergence de formes non mobiles, laccase-positives chez a. Lipoferum 4b. A haute frequence (10 - 3 a 10 - 4 / cellule / generation), la souche 4b ne produit qu'un seul type de variant, appele 4v i. Ce dernier presente des modifications morphologiques, et metaboliques stables. Ceci suggere que 4v i emerge par un processus de variation de phase. En particulier, 4v i est non mobile et laccase-negatif. L'absence de mobilite a ete correlee a l'absence de flagelle polaire, due a un defaut dans la synthese de la flagelline. Le variant 4v i exprime des flagelles lateraux de facon constitutive, ce qui pourrait etre due a l'absence du flagelle polaire. Un variant laccase-positif stable, appele 4v i i, est produit seulement a partir de 4v i, sous de faibles concentrations en oxygene. 4v i i presente des modifications importantes dans l'expression des composants de son systeme respiratoire aerobie, ce qui lui permet de mieux resister a l'effet inhibiteur de quinones. Ces caracteristiques suggerent que les variants laccase-positifs ont un avantage competitif en presence de quinones, abondantes dans la rhizosphere. Plusieurs approches ont ete utilisees pour mettre en place des strategies de recherche des mecanismes genetiques impliques dans ces processus. L'electrophorese bi-dimensionnelle de proteines totales a permis de montrer que certaines proteines etaient specifiquement exprimees chez le variant 4v i et d'autres, chez le variant 4v i i. La determination de la sequence n-terminal de ces proteines constituerait une premiere etape dans la recherche de genes marqueurs de chaque phase.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (187 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 148-169

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.