Urbanisme et fortifications de l'orient hellénisé : choix d'articles et contributions

par Pierre Leriche

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Pierre Levêque.

Soutenue en 1998

à Besançon .


  • Résumé

    Pour marquer leur domination sur les territoires nouvellement conquis, Alexandre et ses successeurs séleucides et gréco-bactriens ont procédé à une série de fondations de villes ou de colonies militaires, essentiellement à l'est du Tigre. Cette vigoureuse activité colonisatrice a constitué la charpente de l'organisation territoriale de l'orient grec, modifiant radicalement la géographie urbaine du Proche-Orient et, dans une moindre mesure, celui du Moyen-Orient et de l’Asie centrale et de l'Inde. Un grand nombre de ces fondations ont pu être localisées mais l'exploration de la plupart d'entre elles a abouti à des échecs. Depuis un quart de siècle, cependant, la découverte de nombreux sites de la Syrie à l’Afghanistan et l'Ouzbékistan et la fouille par l'auteur de tout ou partie de certains d'entre eux ou de quelques autres déjà connus : Ibn Hani, Doura-Europos, Apamée (Syrie), Zeugma (Turquie), Amathonte (Chypre), Ai Khanoum (Afghanistan), Termezdemetrias et Khaitabad (Ouzbekistan) ont modifié en profondeur les données du problème. Grace à l'application d'une méthode archéologique adaptée dans laquelle la fouille de fortifications tient une place importante (mais non exclusive), l'auteur a pu mettre en évidence de nombreux monuments inconnus et aboutir à une série de datations nouvelles. Ces dernières remettent en question le schéma généralement accepté jusqu'ici de fondations urbaines conçues dès le départ dans leur totalité et mettent, au contraire, en valeur le caractère souvent progressif de ce processus de création urbaine, que l'on connaissait par les textes pour certains sites, mais qui s'avère beaucoup plus général qu'on le pensait.

  • Titre traduit

    Urbanism and fortifications of the hellenistic orient


  • Résumé

    To establish their domination on the recently conquered territories, Alexander and his seleucid and greco-bactrian successors founded a series of towns or military colonies, mainly east of the Tigris river. This active colonisation led to form the frame of the territorial organization of the greek orient, modifying fondamentally the urban geography of the near east and, in a less proportion, that of the middle east, central asia and india. A great number of these foundations have been located, but the exploration of some of them appeared frustrating. Since the last quarter of this century, however, the discovery of numerous sites from syria to afghanistan and uzbekistan, and the partial or general diggings conducted by the author on some of them or on other sites already known - Ibn Hani, Duraeuropos, Apamaea (Syria), Zeugma (Turkey), Amathous (Cyprus), Ai Khanoum (Afghanistan), Termez-Demetrias and Khaitabad (Uzbekistan) - modified radically the ancient datas of the problem. Through an archaeological method adapted to the problem, in which the excavations of the fortifications take an important (but non exclusive) role, the author has been able to discover many unknown monuments and to obtain a series of new datings. Those new informations question the till now generally accepted schema of urban foundations, conceived in a whole from the beginning, and they enlight the often progressive character of the process of urban creation, a character which was already known from the sources for certain sites, but which appears to be much more common than presented before.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (paginations multiples)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1998.1012.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1998.1012.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1998.1012.3
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1998.1012.4
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1998.1012.5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.