Contribution à l'étude des hypersurfaces singulières en relativité générale et dans ses extensions scalaires-tensorielles

par Georges Bressange

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Claude Barrabès.

Soutenue en 1997

à Tours .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de contribuer à l'étude des hypersurfaces singulières en relativité générale et dans ses extensions scalaires-tensorielles du type brans-dicke et dans celles avec dilaton issues de la théorie des cordes à basse énergie. L'étude de ces hypersurfaces singulières est d'un grand intérêt cosmologique et astrophysique. Cette thèse inclut aussi bien la description des couches minces (du genre temps, espace ou lumière) que la modélisation d'ondes gravitationnelles impulsives et d'ondes de choc électromagnétiques qui ont pour support une hypersurface du genre lumière. Dans le premier chapitre sont rappelés les principes de base du formalisme utilise en relativité générale pour décrire de telles hypersurfaces (de type quelconque) et qui consiste en une extension du formalisme jadis utilisé pour décrire les hypersurfaces du genre temps ou espace à l'aide de la courbure extrinsèque de l'hypersurface. Dans le deuxième chapitre, ce formalisme est étendu aux théories scalaires-tensorielles du type jordan-brans-dicke dans leur extension la plus large. Diverses applications d'intérêt physique en symétrie sphérique et en symétrie plane sont proposées, incluant la description d'un domain wall et la collision d'ondes de choc électromagnétiques. Dans le troisième chapitre, on décrit les hypersurfaces singulières de type quelconque dans les théories avec dilaton issues de la théorie des cordes à basse énergie. On montre que la définition de telles hypersurfaces doit être modifiée par rapport aux théories précédentes. Un nouveau formalisme est présenté qui permet la description de tels objets. Dans le quatrième et dernier chapitre, le formalisme décrit dans le premier chapitre est directement appliqué dans le contexte de la relativité générale pour décrire des situations d'un grand intérêt en astrophysique comme les phénomènes de supernovae.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of singular hypersurfaces in general relativity and in its scalar-tensor extensions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)
  • Annexes : 81 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-1997-BRE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.