Derives de la parole dans l'oeuvre romanesque de william golding

par Camille Fort

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Ann Lecercle.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les recits de william golding, prix nobel de litterature en 1983, illustrent les interrogations de leur auteur sur un discours en deuil de reperes. Ces treize romans mettent en scene les glissements de la parole pleine a une parole vaine, condamnee a l'aporie et a la contradiction: le logos autoritaire du pere se voit ainsi subverti par les reseaux chthoniens de la mere. La parodie et le devoiement obscene du mythe sont les modes exemplaires de cette subversion qui dit l'impossibilite d'un discours premier, authentique. L'elan du discours oral le cede aux meandres d'une ecriture vouee a dire l'indicible du desir. La parole egaree se voue a la representation impossible d'un objet qui demeure hors de sa portee. Elle va chercher aupres d'un autre un savoir vatique, qui lui est transmis sous forme d'enonces incomprehensibles, aphorismes ou lapsus. Au-dela d'une recreation nostalgique de langues premieres, gestuelles, symboliques, ou primitives, les recits de golding font apparaitre un horizon redempteur dans l'enonciation poetique. La parole doit renoncer aux postulats de la transparence, et composer avec l'obscurite pour renouer avec le sens: paradoxe et parabole sont les expressions de cette traversee figurale, qui tire un savoir de la negation. Au-dela d'un constat desabuse, "deconstructionniste", les recits de william golding restituent a la parole sa portee poetique et prophetique, parole errante, dont les blancs et les ratees servent le dialogue constant avec l'instance exterieure qui la fonde.

  • Titre traduit

    The word adrift in william golding's novels


  • Résumé

    William golding's narratives, for which he was awarded the nobel prize for literature in 1983, reflect the author's doubts and interrogations about the actual significance of spoken and written discourse. Those twelve novels illustrate the tragic shift from full discourse to empty structures, submitted to aporia and contradiction. The fathers' authoritary logos gets subverted by the mothers'chthonian nets of symbols. Parody, or the obscene perversion of myths exemplify such a fall, and reveal the impossibility of holding a primary, authentic discourse. The dynamics of oral speech are defeated by writing, which speaks around unspeakable desire. The wandering word seeks to represent some impossible, ideal object, which it can neither quite reach nor embody. It requires from the other some augury which can only appear in opaque formulas, aphorisms or lapsus. When the narrative simply endeavours to reinstaure a "primary" language (using gestures, symbols or primitive structures of speech) it cannot but fail. Its redemptive horizon lies in poetical enunciation. Discourse must forsake its transparent postulates and find meaning in that very obscurity it feared: it takes figural language the way of paradox and parable to "cut across" negative statements and establish a new truth. Beyond its disabused statements, pointing to deconstructionnism, william golding's narratives reinstate the word in its poetic, prophetic scope: a wandering word, its blanks and failures really sustain its dialogue with the outside word on which it rests.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Paris, Budapest, Torino

Dérives de la parole : les récits de William Golding


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 448 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 142 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-146

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997PA100146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Paris, Budapest, Torino

Informations

  • Sous le titre : Dérives de la parole : les récits de William Golding
  • Dans la collection : ˜L'œAire anglophone
  • Détails : 1 vol. (426 p.)
  • ISBN : 2-7475-3938-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [393]-406. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.