Le territoire volé : une géographie culturelle des quartiers noirs de Cape Town

par Myriam Houssay-Holzschuch

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Paul Claval.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Comme les autres villes sud-africaines, Cape Town porte l'empreinte des idéologies de la ségrégation et de l'apartheid. Une géographie historique de l'agglomération montre que celles-ci se sont inscrites légalement dans l'espace urbain des 1901, notamment sous l'influence des idées occidentales de planification urbaine. Mais c'est à partir de 1948 que les grands townships se développent. Une étude détaillée de chaque quartier noir fait apparaitre les caractéristiques de cet urbanisme sud-africain particulier, destiné au contrôle social et politique des populations noires. Cependant, dans des paysages imposés par le gouvernement, ces populations ont réussi à développer une culture africaine et urbaine originale: c'est ce que fait apparaitre une géographie culturelle des townships et des camps de squatters. Celle-ci prend la forme d’un certain nombre de valeurs, occidentales comme traditionnelles, que l'on choisit: ainsi de l'éducation, de la religion ou de l'entraide en ce qui concerne les classes moyennes. Aujourd'hui, les conditions politiques ont fondamentalement changé en Afrique du sud. La ville post-apartheid se dessine, entre inerties spatiales, pesanteur des structures héritées de l'apartheid et formation de quartiers racialement mixtes. En même temps, la society du Cap évolue.

  • Titre traduit

    The Stolen territory : a cultural geography of Cape Town's black townships


  • Résumé

    Like other South African cities, Cape Town bears the mark of different ideologies: that of segregation and that of apartheid. A historical geography of greater Cape Town shows that they were legally embodied in urban space as soon as 1901, partly because of the influence of western urban planning theories. But the big townships will be developed only from 1948. A detailed study of each black township brings to light the characteristics of this specifically South African urban model, designed for social and political control of the blacks. Nevertheless, in landscapes that were forced upon them, black people managed to develop an original African and urban culture: this is demonstrated by a cultural geography of the townships and squatter camps. This culture includes some consciously chosen values - be they western or traditional - such as education, religion and solidarity for the middle class. Today, the political conditions have been deeply altered in South Africa. The post-apartheid city is appearing, shaped by the inheritances of apartheid, the inertia of space and the formation of new, racially mixed, neighborhoods. At the same time, the cape society is evolving.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par [CCSD] à Villeurbanne

Le Territoire volé : une géographie culturelle des quartiers noirs de Cape Town

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 480 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 544 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 968 HOU ter
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997 HOU T - Géophile
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3961

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6377
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1450
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.