La presse comme instrument de socialisation de la femme en angleterre : 1690-1746. etude du gentleman's journal (1692-94) de pierre antoine motteux, du spectator (1711-14) de joseph addison et richard steele, et du female spectator (1744-46) de eliza haywood

par Claire Boulard

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Suzy Halimi.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A partir de 1690, une presse dite de loisir se focalise de maniere croissante sur un lectorat feminin. Le mode de conversation qui se met en place apparait en fait comme l'instrument d'un encadrement assez strict des comportements feminins, et comme un relais essentiel dans l'affirmation progressive d'une ideologie du bonheur domestique. L'analyse de trois magazines publies entre 1692 et 1746 tente de montrer la progression des methodes utilisees par les redacteurs en chef dans la premiere moitie du dix-huitieme siecle. La premiere partie de cette etude "d'une lectrice ignoree a une presse medecin" propose une mise en place historique de l'essor et de l'evolution paralleles des magazines et du lectorat feminin; la deuxieme partie "le periodique, une societe fictive" etudie les diverses strategies employees par les magazines afin d'engager une forme de conversation avec leurs lectrices. La troisieme partie "divertissement et socialisation" examine la part et la fonction de la poesie et de la fiction dans ce dialogue et montre le passage du divertissement a l'intention educative. Enfin, la quatrieme partie "la presse, un instrument efficace?" tente de mesurer l'impact qu'ont eu ces journaux sur la presse anglaise et sur l'education feminine apres 1750. From 1690 onward, a new kind of periodical press called the leisure press increasingly focused on women readers in engla nd. These papers tried to dialogue with their readers and turned out to be some efficient means of controlling the behaviours of the female sex as well as educating the readers and imposing a new sentimental and domestic ideal of femininity. A study of three journals published between 1692 and 1746 aims at showing the methods the writers resorted to in order to socialise their female readers. The first part of the study traces back the reasons why the editors focused on women readers in the late seventeenth century. The second part shows how the editors transformed the periodical into a miniature society, club, in order to encourage their readers to a dialogue. The third part shows how the writers used poetry and prose fiction both to divert and educate their audience. Lastly, the fourth part tries to measure the impact of these periodicals both on the periodical press and on women's lives after 1750.

  • Titre traduit

    Socialising women through the periodical press in england : 1690-1746. a study of peter antony motteux's gentleman's journal, of joseph addison's and richard steele's spectator, and of eliza haywood's female spectator


  • Pas de résumé disponible.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par [s.l.] à [S.n.]

La presse comme instrument de socialisation de la femme en Angleterre, 1690-1746 : le "Gentleman's journal"


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par l'Harmattan à Montréal (Québec), Paris

Presse et socialisation féminine en Angleterre, de 1690 à 1750 : conversations à l'heure du thé : étude du "Gentleman's journal", du "Spectator" et du "Female spectator"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par [s.l.] à [S.n.]

Informations

  • Sous le titre : La presse comme instrument de socialisation de la femme en Angleterre, 1690-1746 : le "Gentleman's journal"
  • Détails : 2 vol. (635 f.)
  • Notes : Directeur de thèse : Suzy Halimi.
  • Annexes : Bibliogr. p. 571-611. Index

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par l'Harmattan à Montréal (Québec), Paris

Informations

  • Sous le titre : Presse et socialisation féminine en Angleterre, de 1690 à 1750 : conversations à l'heure du thé : étude du "Gentleman's journal", du "Spectator" et du "Female spectator"
  • Dans la collection : Des idées et des femmes
  • Détails : 1 vol. (537 p.)
  • ISBN : 2-7384-9362-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 475-511. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • null La presse comme instrument de socialisation de la femme en Angleterre, 1690-1746 : le "Gentleman's journal" : cacher l(es) exemplaire(s)
  • 2-7384-9362-9 Presse et socialisation féminine en Angleterre, de 1690 à 1750 : conversations à l'heure du thé : étude du "Gentleman's journal", du "Spectator" et du "Female spectator" : cacher l(es) exemplaire(s)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.