Informatique et enseignement litteraire. Contribution des outils informatiques a la lecture-ecriture au college et au lycee

par Jean-François Berthon

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Yves Reuter.

Soutenue en 1997

à Lille 3 .


  • Résumé

    L'entree des ordinateurs dans les classes fait qu'on ne peut plus eviter de prendre en compte la place de l'instrument dans les demarches didactiques. L'instrument est-il transparent ? que change-t-il ? qu'impose-t-il sans qu'on y prenne garde ? mais aussi que rend-il possible ? l'ordinateur, comme machine a ecrire et comme machine a enseigner joue un role sur ce qui s'ecrit et sur ce qui s'enseigne. La machine n'est pas + neutre ; ou + transparente ;, ce qui rend necessaire une demarche critique. La rencontre fortuite entre l'expression "lecture methodique" au lycee et la prise de conscience que l'ordinateur est tout autant une "machine de methode" qu'une machine d'ecriture nous interroge. L'utilisation de l'ordinateur en classe de francais au lycee encore plus qu'au college n'est-elle qu'un projet paradoxal ? est-elle possible ? est-elle seulement souhaitable ? a quelles conditions ? quelles sont les attentes de l'institution et les difficultes des eleves ? si l'une des difficultes des eleves face aux textes a expliquer est une difficulte a "voir" le texte dans sa materialite tout autant qu'a le comprendre, la "machine a ecrire" qu'est le traitement de texte ne peut-elle pas les aider a mieux accommoder leur regard ? critique des demarches + fermees ;. Vers des demarches ouvertes, ou l'eleve est mis en situation de + recherche ; personnelle. La manipulation du texte rendue possible, enrichie d'une dimension hypertexte correspond, de son cote, a la construction d'un sens. Le statut du texte celui de l'eleve et de l'enseignant en sont changes. La machine permet aussi, en associant un traitement de texte et des hypertextes, la realisation d'environnements d'ecriture". Cette sorte d'outil est encore largement a realiser. Il n'est toutefois pas sans interet de remarquer que cette activite correspond a un nouveau mode d'ecriture, susceptible de reconcilier la litterature, la didactique et la machine : ecrire la machine a ecrire.

  • Titre traduit

    Data processing and litterary teaching. Benefits of computers use in teaching reading and writing in secondary schools


  • Résumé

    The introduction of computers in classrooms makes no more possible to avoid a reflexion about the impact of + instruments ; in didactic and pedagogy. Are the + instruments ; transparent ? what do they change ? even if whe don't take care of it, what do they command ? at the opposite, what do they make possible ? the computer as a writing and teaching machine has an effect on everything we write and teach. The machine is neither neutral nor transparent. The consequence is the necessity of a critical examination of this situation. The fortuitous meeting between the words + methodical reading ;, at the highscool, and the conscienceness that the computer is a + machine of method ; as well as a + writing machine ; put a question to us. Is the use of computers in literary lectures in the highscools and middleschools nothing but a paradoxical project ? this project is it possible ? is it only desirable ? at which conditions ? what are the establishment's expectations and the pupils difficulties ? if one of these difficulties towards the text is a difficulty to + see ; as well as to understand it, is it possible that the + writing machine ; as a word processor may help the pupils to adapt their eyes ? some closed steps are criticized. Open steps where pupils are in personnal research are prefered. To manipulate texts is also a way to build a meaning. The consequence is that texts, pupils an teachers's status are modified. The machine allows also to build + writing environments ;. This sort of tools are still widely in the making. It is intersting to think that this activity, a new way of writing, may reconcile litterature and didactic with the + machine ; : this activity consists in + writing the writing machine;.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Presses Universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informatique et enseignement littéraire : Contribution des outils informatiques aux activités de lecture-écriture au lycée et au collège


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 480 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 387 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1997-2-1
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1997-2-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Presses Universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Informatique et enseignement littéraire : Contribution des outils informatiques aux activités de lecture-écriture au lycée et au collège
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (480 p.)
  • ISBN : 2-284-00647-7
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.