Etude et amélioration de la résistance génétique du blé et de l'orge à la strie bactérienne causée par Xanthomonas campestris pv. Cerealis et pv. Hordei

par Hania El Attari

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Gérard Barrault et de Ahmad Sarrafi.

Soutenue en 1997

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Notre travail a porte dans un premier temps sur l'etude de la resistance genetique de ble a xanthomonas campestris pv. Cerealis. Dans un deuxieme temps, nous nous sommes interesses a l'amelioration genetique de l'orge vis-a-vis de xanthomonas campestris pv. Hordei. Dans la premiere partie de cette etude nous avons montre qu'il existe une difference significative entre les genotypes du ble pour la resistance partielle a cette maladie. L'absence de specificite entre les cultivars et les souches testees laisse supposer que la resistance du ble vis-a-vis de la strie bacterienne est de type horizontal. La resistance genetique a xanthomonas campestris pv. Cerealis dans un croisement diallele entre six genotypes de ble est determinee par des tests chez les plantes au stade deux feuilles. Les analyses dialleles montrent que la variance des aptitudes generales a la combinaison (agc) des differents cultivars de ble est significative. Le genotype ibpt66 a montre sa capacite a transmettre sa resistance aux autres genotypes par croisement. Ce qui prouve l'importance des effets additifs des genes dans le controle genetique de la resistance du ble a xanthomonas campestris pv. Cerealis. Dans la deuxieme partie, nous avons teste tout d'abord la resistance partielle de deux cultivars d'orge et leurs 119 lignees haploides doublees. Les resultats montrent une variabilite genetique tres importante au sein des genotypes testes. Quelques lignees haploides doublees presentent une resistance partielle plus importante que celle de leur meilleur parent. Dans le but de determiner l'effet de l'irradiation sur l'induction des mutants resistants a xanthomonas campestris pv. Hordei chez l'orge, un traitement mutagene a ete effectue. Des semences d'orge ont ete soumises a 2 doses de rayons gamma (160 grays et 240 grays). Des mutants (m7) plus resistants que les varietes originelles face a cette maladie ont ete induits. Dans un autre programme, deux varietes d'orge (villa et thibaut) ainsi que leurs deux lignees tetraploides et des lignees selectionnees a partir de croisements entre les genotypes diploides et entre les autotetraploides ont ete testees pour leur resistance partielle a xanthomonas campestris pv. Hordei. Des differences significatives ont ete observees entre les genotypes etudies. Deux lignees nouvelles (f6) presentant un niveau de resistance plus important que celui de leurs parents ont ete selectionnees. Ces deux lignees peuvent etre utilisees comme geniteur dans les programmes d'amelioration genetique de la resistance de l'orge a la strie bacterienne.

  • Titre traduit

    Investigation of the genetic resistance of wheat and barley to bacterial leaf streak caused by Xanthomonas campestris p. V. Cerealis and pv. Hordei


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 123 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.92-114

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997INPT006A

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997INPT006A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.