Le sacre du musicien : place et fonction de la référence à l'antiquité dans la processus créateur de Beethoven

par Élisabeth Brisson

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Pierre Vidal-Naquet.

Soutenue en 1997

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Les premiers chapitres sont consacres aux origines et au contenu de la culture antique de beethoven (plutarque et d'homere furent parmi ses auteurs preferes). Sa representation de l'antiquite eut une fonction essentielle dans son processus createur : plus qu'un signe d'appartenance a l'elite cultivee, elle lui a permis de soutenir l'audace de son geste createur et de se penser comme un artiste ayant un role a jouer dans le monde (son ideal etait de "venir en aide a l'humanite souffrante"). Beethoven disposa de sa culture antique de maniere tres personnelle, n'en retenant que certaines valeurs : la melancolie, condition du genie, la figure du heros et celle du grand homme, agents de la transformation du monde, l'amitie fondatrice du lien social, la fonction sacree du poete. La reference a l'antiquite (en tant que metaphore de certaines valeurs politiques et morales et de certains principes esthetiques) a accompagne l'elaboration et l'evolution de son ecriture et lui a permis de soutenir une conception nouvelle de la musique. Heros a la plutarque avant d'etre un nouveau promethee civilisateur, il s'attacha a trouver la forme qui correspondrait a sa conception de la musique : manierede vivre et moyen d'obtenir une transformation interieure, sur le modele de la philosophie antique. La fonction sacree de guider l'humanite sur la voie du bonheur a confere a ses oeuvres une organisation musicale qui repond aux categories ethiques et esthetiques elaborees, a la fin du 18ʿsiecle, a partir du modele antique (grandeur, simplicite, liberte, etc. ). Si la place de la reference a l'antiquite semble peu importante (quelques oeuvres seulement portent un titre antique), elle est en fait essentielle au regard des principes et des valeurs qui sous-tendent son processus createur. La fonction de l'antiquite est primordiale, en tant que metaphore d'une oeuvre musicale qui se veut l'equivalent de l'oeuvre d'homere : une source de bildung, lieu et moyen d'initiation.

  • Titre traduit

    The consecration of the musician. Place and function of the antiquity reference in beethoven's creative process


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par CNRS éd à Paris

Le sacre du musicien : la référence à l'Antiquité chez Beethoven


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (852 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 975 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4104
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 1997-38
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par CNRS éd à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le sacre du musicien : la référence à l'Antiquité chez Beethoven
  • Détails : 1 vol. (303 p.)
  • ISBN : 2-271-05721-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 273-300. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.