Néologie et terminologie : analyse et classification des emprunts lexicaux en chinois

par Chong Qi

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Alain Peyraube.

Soutenue en 1997

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Le phenomene d'emprunt pose, en chinois, des questions specifiques et d'une grande importance pour la lexicologie. C'est a la lumiere du mode de formation graphique des emprunts en chinois que nous avons choisi d'examiner les phenomenes d'emprunt; la specificite des emprunts chinois tient aux contraintes de leur notation ecrite. La litterature linguistique relative a l'emprunt est liee soit a l'etymologie, dans une perspective diachronique, soit a la neologie, dans une perspective synchronique, avec une finalite lexicale et souvent socio-linguistique et ethnologique. Un des propos majeurs de notre travail a ete de decaler la problematique de l'emprunt et elargir le champ d'etude de l'emprunt, afin de la relier aux questions relatives a l'ecriture. Cette these est constituee de deux parties. Dans la premiere partie, nous traitons de l'emprunt lexical en diachronie. Nous etablissons une periodisation qui nous permet de distinguer quatre vagues d'emprunts de l'epoque han a nos jours et insistons plus particulierement sur l'introduction d'une quantite considerable d'emprunts japonais a la fin du 19eme siecle et au debut du 20eme. Nous analysons la transformation grammaticale et la derivation semantique des emprunts et procedons a une etude analogique avec la derivation morphologique de la theorie generativiste, afin de montrer l'importance du semantisme et de la motivation dans l'emprunt. Nous observons que la transposition affixale et l'abreviation expliquent l'evolution de la morphologie des emprunts en chinois et que la tendance au glissement de l'emprunt phonetique vers l'emprunt semantique est un phenomene de sinisation et de normalisation des emprunts. Dans la deuxieme partie, nous abordons le probleme de la nature des emprunts et de leur nouvelle classification, ainsi que les criteres et les effets de la transcription phonetique et le phenomene socio-linguistique dans les emprunts semantiques. En suivant le mecanisme de la creation des caracteres chinois, nous remarquons que la classification des emprunts chinois en emprunts phonetiques, semantiques, mi-semantiques mi-phonetiques et phonetiques a charge semantique correspond analogiquement aux systemes jiajie , huiyi, xingsheng et zhuanzhu de formation des caracteres chinois. Selon cette analyse typologique et morphologique, le processus et le mecanisme des principes de formation de l'ecriture sont consta

  • Titre traduit

    Neology and terminology analysis and classification of loan-words in chinese


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (378 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 324 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3507
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 1997-20
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997EHESA020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.