De Tananarive à Bordeaux : l'identité malgache en négociation dans la société française

par Chantal Crenn

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Gérard Althabe.

Soutenue en 1997

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    50 000 malgaches, venus essentiellement de l'imerina vivent en france, formant ce que l'on peut appeler une migration silencieuse. L'originalite du sujet reside dans le statut social de ces migrants puisqu'il s'agit essentiellement d'une elite. Premierement, nous precisons la problematique conceptuelle et theorique dans laquelle se situe la recherche. Les deux concepts de strategie et d'identite n alors l'hypothese d'une identite ambivalente s'adaptant aux situations dans lesquelles les migrants se trouvent et repondant aux buts qu'ils se sont fixes. Par ailleurs nous justifions l'emploi d'une methode anthropologique adaptee au monde contemporain. Les questionnements relevant des relations complexes ethnologue/sujets de l'enquete ne sont pas oublies; au contraire, nous passons en revue les differentes methodes permettant intimite et distanciation. Ces deux conditions sont considerees non suffisantes en elles-memes et faisant partie integrante de l'analyse. Nous precisons ensuite les contextes socio-historiques qui president aux parcours migratoires de cette elite dans l'inter-relation des societes malgache et francaise. Du fait de la colonisation, les relations malgaches a la france se sont etablies sur un schema d'attirance/repulsion. Les merina, elite cultivee, sont fascines par la culture francaise mais, anciens dominants de l'ile, ils supportent mal la situation de soumission que leur impose la colonisation. Malgre ce schema, ils choisissent tout de meme la france comme lieu d'etudes ou comme terre de repli. Puis grace a un va et vient entre bordeaux et madagascar portant sur les histoires de vie des emigrants, nous avons tente saisir la transformation de l'identite malgache transposee en occident. Puis, nous soulignons l'ambivalence culturelle des migrants leur appartenance a deux mondes sociaux differents qui trouveraient a communier a travers la modernite. Enfin, par la realite migratoire vecue par des malgaches d'ages et d'origines differentes nous rentrons

  • Titre traduit

    From antanarivo to bordeaux : the malagasy identity re-negotiated within french society


  • Résumé

    50 000 malagasies originating mainly from the highlands live in france and form what could be called a silent migration. The originality of this subject lies in the social status of these migrants since most of them are members of an elite. We have firstly highlighted the conceptual an theorical problematics met by the researcher. Strategy and identity seemed to us to be the most suitable concepts to describe the migration movement and the changes it has provoked in both the everyday lives and social perceptions of the migrants. We have thus posed the hypothesis of an ambivalent identity adapting itself to the situations met by the migrants and answering their needs. We justify the use of an anthropological approach suitable to the contemporary world. The question of the complex ethnologist / subject relationship is not forgotten, on the contrary we cover the different ways of allowing intimacy and distanciation to take place. However we considered these two conditions as being insufficient on their own but factors contributing to the analysis. The second section deals with the socio-historical context which determined the migration flow of this elite plus the interaction between french and malagasy societies. Due to colonisation, the malagasy's relationship with france was based on an attraction / repulsion schema. The merina, a cultured elite, are fascinated by french culture but being the former rulers of the island, submit with great difficulty to colonial rule. Despite the schema, they chose france to study and withdraw. Coming and going between bordeaux and madagascar and studies of the migrants' lives have pointed some pertinent themas out : family values, sexual habits, work, religion, allowing to touch the changes of the malagasy identity in a western society. In the fourth section we emphasized the cultural ambivalence of the malagasy identity their belonging to two different social worlds linked through modernity. In the last section, we explore the dynamics of change through the experiences of malagasies of different origins and ages to explain the identity "bodge-up" of tradition and modernity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 689 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 246 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Sciences Humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : H 1997 47 1-2
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5608
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1569
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.