Appropriabilité de l'information scientifique et technique, innovation et normalisation des techniques de production

par Blandine Laperche

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Economie industrielle

Sous la direction de Dimitri Uzunidis.

Soutenue en 1997

à Littoral .

Les rapporteurs étaient François Chesnais, Christian Palloix.


  • Résumé

    L'information scientifique et technique constitue un système organisé de connaissances, savoir et savoir-faire. Elle est l'intrant principal à la production de marchandises matérielles ou immatérielles. En tant que moyen de production, elle cristallise les rapports de production capitalistes dans lesquels elle a été construite. L'information scientifique et technique ne peut donc pas être appréhendée comme un bien libre et diffusée gratuitement ; son appropriation s'effectue par le biais du travail nécessaire à sa constitution, dans la sphère de la production. La concurrence capitaliste, qui exige le renouvellement constant des moyens de production, est à l'origine, au sein des systèmes nationaux d'innovation, de la combinaison des informations scientifiques et techniques en ensembles informationnels systématiquement intégrés dans les processus de production. La succession erratique de périodes de croissance et de crise lors des mouvements longs d'accumulation multiplie, pour les grandes firmes, les modalités d'appropriation des informations et restreint l'accès aux externalités produites par l'innovation technologique. Dans le contexte actuel de concurrence technologique mondiale, les firmes s'organisent en réseaux facilitant l'appropriation et la protection des informations nodales aux processus de production. La normalisation, en amont de la production, des techniques de production et des ensembles informationnels procure aux firmes innovantes des rentes de monopole réinvesties, en fonction des opportunités de profit, dans les processus d'accumulation du savoir. Il en résulte la diffusion d'ensembles informationnels protégés et des méthodes de travail qui leur correspondent. Ceci est, dans les pays industriels, à l'origine de stratifications industrielles et salariales au profit des firmes les plus compétitives et des individus les plus qualifies. Les pays à faibles systèmes nationaux d'innovation se heurtent au cout important de l'appropriation des informations et l'endogénéisation de ces normes.

  • Titre traduit

    Appropriability of scientific and technical information, innovation and standardization of production techniques


  • Résumé

    Scientific and technical information is an organized system of knowledge, learning and know-how. It is the principal input of production of material or immaterial goods. As a production means, it crystallizes the capitalist relations in which it has been built. Scientific and technical information cannot be, therefore, considered as a public good, freely distributed ; its appropriation is carried out by the work necessary for its formation, in the sphere of production. The capitalist competition, which requires the constant renewal of production means, is at the origin, within national systems of innovation, of the combination of informations in information pools systematically integrated in production processes. The erratic succession of periods of growth and crisis, during the long waves of accumulation multiplies, for big firms, the methods appropriation of informations and limits the access to the externalities produced by technological innovation. In the actual context of global technical competition, firms organized themselves in networks which make easier the appropriation and the protection of scientific and technical informations nodal to production processes. The standardization, upstream the production, of production techniques and informational pools, gives, for innovative firms, monopolistic rents reinvested, in function of opportunities of profits, in processes of knowledge accumulation. This process leads to the diffusion of protected informational pools and the correspondant methods of work. This diffusion of protected informational pools is, in industrialized countries, at the origin of industrial and salarial stratifications for the benefit of the most competitive firms and the most qualified workers. The countries which have weak national systems of innovation bump into the important cost of information appropriation and endogeneisation of these standards.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (491 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. f. 465-491.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Maison de la Recherche en Sciences de l'Homme (Dunkerque).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1851-1997-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.