Contribution au réroutage distribué dans les réseaux de télécommunication

par Dritan Nace

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jacques Carlier.

Soutenue en 1997

à Compiègne .


  • Résumé

    Les problèmes d'optimisation des réseaux font partie des grandes axes de la recherche en télécommunications. On distingue les problèmes de dimensionnement, de routage, de reroutage, et de planification de la réserve. Notre travail de thèse, qui se situe dans le cadre d'une collaboration du cnet avec l'utc, a porté sur des études pour le reroutage. Son objectif de base était le développement d'outils performants pour la reconfiguration des réseaux en temps-réel dans le cas de grosses pannes dans un réseau de transmission. De telles pannes peuvent considérablement pénaliser la qualité de service (qs), si une reconfiguration rapide du réseau n'est pas engagée. Tout au long de cette thèse nous avons considère le cas du reroutage distribue pour les réseaux de transmission, nous avons propose deux nouveaux algorithmes de reroutage distribués. Le premier algorithme développé, est base sur l'utilisation de chemins prédéterminés. Ceci donne une méthode de reroutage hybride. En effet, son aspect precalculé réside dans la façon dont les chemins de restauration sont trouves, et son aspect distribue se concrétise dans le déroulement dynamique du reroutage. Conçu sur une toute autre idée, le deuxième algorithme utilise des chemins de restauration calcules en temps-réel. Le nœud responsable du reroutage calcule les chemins candidats en se basant sur sa propre vision du réseau. Remarquons que la vision des nœuds sur le réseau évolue en fonction des informations apportées par les messages, ce qui permet un calcul fiable des chemins de restauration. L'étude théorique de ces algorithmes a été suivie d'un travail informatique important. Nous présentons les résultats obtenus par la simulation (en c) de nos algorithmes de reroutage et les comparons avec ceux obtenus par les algorithmes de la littérature, ce qui démontre la supériorité de nos algorithmes. Enfin, nous avons considéré le problème du sur-dimensionnement des réseaux sdh, qui se pose généralement comme un plne. Nous avons conçu et développé une approche qui utilise les résultats du problème relaxe (pl) pour obtenir une solution en nombres entiers proche de l'optimum.

  • Titre traduit

    Contribution on distributed rerouting in telecommunication networks


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 111 P.
  • Annexes : 46 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997 NAC 997S
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.