Le trafic international de stupéfiants et l'économie des pays du tiers-monde

par Rachida Bourahla

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Raymond Gassin.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    L'approche traditionnelle consiste a voir dans le trafic international de stupefiants un probleme de sous developpement. Cette theorie unanimement et universellement admise selon laquelle le trafic international de stupefiants trouve son explication dans la situation economique et sociale des pays en voie de developpement, n'a pourtant jamais etait etablie. Or il s'averait d'autant necessaire d'en demontrer la realite, qu'a l'heure actuelle toute l'approche des drogues se trouve concentree sur la question de l'offre de stupefiants. Rechercher la realite de l'influence de l'economie des pays en voie de developpement sur le trafic international de stupefiants impliquait non seulement une analyse du trafic dans le contexte economique et social des pays engages dans cette activite, mais aussi, plus en amont, une etude de l'histoire des drogues et du droit international de la drogue. Or les conclusions auxquelles elle a permis d'aboutir vont a contre-courant de l'idee recue. En effet, il ressort de ces recherches qu'il est materiellement impossible de demontrer que l'economie des pays en voie de developpement est la cause ou l'explication du trafic. Cette impossibilite tient a des considerations methodologiques inherentes au concept meme d'economie des pays du tiers-monde. Mais en revanche, elles ont permis de demontrer que l'economie des pays du tiers-monde ne peut etre tenue pour la cause du trafic, mais tout au plus pour un facteur favorisant, puisqu'en effet, il est apparu que ce phenomene resulte de multiples facteurs economiques, mais aussi historiques, geographiques, juridiques et socio-culturels qui ne sont pas specifiques aux pays du tiersmonde. Cette etude aura donc en definitive permis de demontrer que contrairement a l'idee recue, le trafic international de stupefiants n'est pas un probleme de sous developpement mais un phenomene fondamentalement criminel.

  • Titre traduit

    The drug traffic and third world economy's countries


  • Résumé

    Everyone use to see the international drug traffic as an under development problem. But this assumption unanimous and universally admitted, that third world economy's countries is the cause of the international traffic drug, has never been demonstrated. The purpose of this study is precisely to appreciate the reality of this link. The such study is all the more necessary as actually, the approach of drug question is quite focused on supply side problem. Found the reality of the link required a global approach. It needed not only to analyze the traffic in each countrie involved in, but also to study the drug story and his international law. What wee discovered is that the international drug traffic have nothing to do directly with the third world economy's countries. In effect, the fact is that it's quite technically impossible to demonstrate that the economy of the under developed contries is the whole cause of the drug traffic, and so precisely because of the contain of the concept of third world economy's countries. But in return, it appear, and wee have proved it, that the international traffic drug is the result of numerous causes, not only socio-economical, but also cultural, geographical, historical and legal, which are not specific to the third world economy's countries, in such a way that the third world economy's countries can not be regarded as the cause of international drug traffic, but at more as an propitius factor. The fact is, finely, that international drug traffic is not an under development problem but fundamentally a criminal one.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (924, 48 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 1945/1-3/A-C
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Institut de sciences pénales et de criminologie. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : NII 674

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1271-1997-46
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.