Environnements et energies de stabilisation du chrome dans les smectites : texte imprime

par Frédéric Pflanz

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Terre mention physico-chimie

Sous la direction de C. MOSSER.

Soutenue en 1996

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Parmi les constituants majeurs des smectites se trouvent des metaux de transition comme le chrome. L'objectif de ce travail de these est de determiner de quelle maniere evolue l'energie de stabilisation du champ cristallin du chrome dans une structure phyllosilicatee de smectite, lorsque l'environnement de cet element varie. Il s'agit de determiner les effets des variations de composition chimique des smectites sur les sites occupes par le chrome et d'etudier de quelle maniere ce cation se distribue dans la couche octaedrique. Cette etude concerne des smectites chromiferes naturelles ainsi que des smectites de synthese. L'etude des smectites naturelles a montre que l'energie de stabilisation du champ cristallin du chrome depend de la composition chimique, et a mis en evidence l'existence de deux sites octaedriques differents qui peuvent etre interpretes comme ayant des tailles differentes. Les echantillons de smectites de synthese, qui presentent des compositions chimiques plus contrastees, montrent d'une part que l'obtention de smectites chromiferes bien cristallisees est possible en conditions hydrothermales et confirment d'autre part les resultats precedents. Ces smectites de synthese ont permis de determiner que le chrome est plus stable en sites dilues que lorsqu'il segrege et d'etudier l'evolution de la repartition du chrome entre des sites dilues et des sites segreges. Dans les stevensites, le chrome se situe dans des environnements localement dioctaedriques. Le moteur de la segregation de cr#3#+ dans les smectites n'est pas l'energie de stabilisation du champ cristallin. L'absence de phyllosilicates purement chromiferes, les difficultes rencontrees lors des tentatives de leur synthese, l'absence de zones segregees de grande taille dans les phyllosilicates naturels ainsi que nos resultats tendent a montrer que cr#3#+ ne forme pas, ou tres difficilement, de phyllosilicates sans la presence d'un ou de plusieurs autres elements, en particulier mg#2#+

  • Titre traduit

    Surroundings and stabilization energies of chromium in smectites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 231 P.
  • Annexes : 264 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1996;2351
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1996
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Institut de géologie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13229
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.