A l'aube de la révolution industrielle : Saint-Etienne et son agglomération, 1800-1815

par Gérard-Michel Thermeau

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Merley.

Soutenue en 1996

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Au lendemain de la Révolution, Saint-Etienne, agglomération la plus peuplée du département de la Loire, s'affirme comme un centre urbain et industriel dynamique bien qu'à l'écart des grands axes de circulation. L'étude de la morphologie urbaine souligne la diversité du bâti mais la croissance de la ville révèle son sous-équipement. Des projets d'urbanisme ambitieux et une politique édilitaire volontariste aboutissent à l'aménagement d'un nouveau quartier, le futur centre-ville, malgré la faiblesse des finances municipales. L'essor économique s'identifie encore à des structures proto-industrielles : le verlagssystem domine dans le ruban, l'arme et la petite métallurgie. Mais cette structure dispersée n'empêche pas dynamisme et innovations dans le ruban. Le système du blocus retarde cependant la création d'une sidérurgie comme la modernisation du bassin houiller. Ville industrielle, Saint-Etienne compte peu de nobles, rentiers et fonctionnaires. Les services sont sous-représentés. La population est ouvrière et l'élite négociante. Une forte natalité permet un accroissement naturel important : l'agglomération passe de 20 000 à 30 000 habitants entre 1800 et 1815. La ville recrute aussi les ruraux des cantons voisins et de Haute-Loire. Austères, besogneux, secrets, peu cultivés, les fabricants de rubans dominent la ville. Le monde ouvrier est complexe, à mi-chemin entre l'artisanat et le prolétariat. Les crises périodiques font de l'ouvrier un pauvre en puissance

  • Titre traduit

    Saint-Etienne and its agglomeration before the industrial revolution (1800-1815)


  • Résumé

    After the French revolution, Saint-Etienne, wich is the most populated city in the Loire departement, stands out as an important urban and industrial centre although it is miles away from major trade routes. The diversity of the buildings is clearly shown through a careful study of the urban structure while on the other hand, the grow of the city reveals its ill-equipment. Ambitious town plannings along with a determined local policy from the town councilors lead to the creation of a new district in spite of low public founds. The economic growth is still identified with proto-industrial structures : the domestic system is the major rule in such economic fields as ribbon, arms and hardware. However this disorganized system does not prevent vitality and innovation from emerging in the ribbon industry. The appearence of siderurgy as well as the modernization of the coal bassin is delayed by the blockade. Administrative officials, nobles and landowners are very scarce in Saint-Etienne. The population is made up of working class people and the trading elite. With a high birth rate, the population increases significantly. Saint-Etienne attracts country people from neighbouring villages and from Haute-Loire. The ribbon manufacturers rule over the city : they are austere, hard-working, reticent and uneducated. The working class is complex because halfway between craftsmen and the proletariat. Because of recurrent economic crises, the working people remain potential paupers

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (565 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1918
  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 16380

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996STET2032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.