Mouvements et contradictions dans la correspondance de Gustave Flaubert des années 1830 à 1860

par Thierry Poyet

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Antoine Court.

Soutenue en 1996

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Derrière l'oeuvre bien connue de Flaubert, se dissimule une riche correspondance dans laquelle se dévoile un homme qui cherche à être lui-même et à devenir, un homme qui s'inquiète(ra) de sa condition d'artiste. Entre quête initiatique et parcours de découvertes, entre volonté de se connaitre et recherche permanente d'un masque, un homme en mue apparait et disparait au travers de contradictions et d'évolutions complexes. Montrer l'acuité des points de vue critiques foisonnants sur ces lettres à valence plurielle, s'interroger sur le degré de conscience de Flaubert relatif à sa quête d'identité entre liberté et instabilité, tel est le but de cette lecture de la correspondance qui conduit sans conteste à opposer 'contradictions' et 'bourgeoisie' et à éclairer les contradictions de toute une société, celle du dix-neuvième siècle. En fait, un parcours synchronique indique jusqu'où la notion de contradiction traverse la correspondance dans les domaines de l'amour, de l'art et du style : la complexité de l'homme explique progressivement la richesse de l'écrivain. Que l'épistolier dans un regard difficile à porter sur soi refuse ses évolutions, tout en les goûtant, témoigne naturellement de l'interrogation existentielle et ontologique. Un homme, puis un artiste cherchent à définir l'homme ; une vie, puis une oeuvre rendent compte de la vie. Ainsi, partie à la recherche d'un monde supérieur, la correspondance recèle la saveur du foisonnement, loin de n'être qu'un compte-rendu erratique d'une existence opposée à des modèles. La correspondance, de 1830 à 1860, c'est un parcours chaotique et passionnant, dont les surprises n'ont d'égale que la qualité des exigences ; c'est le récit en direct d'une création qui s'opère dont la qualité littéraire n'a d'égale que la valeur du témoignage

  • Titre traduit

    Movements and contradictions in Gustave Flaubert's correspondence from 1830 to 1860


  • Résumé

    In the background of the widely celebrated works of Flaubert, looms a rich correspondence is revealing a man who tries to be himself and to fulfill himself, a man committed to his condition as an artist. Between personal search and initiatory progress, between the longing for self-knowledge and permanent search for a mask, versatile character appears and disappears through some of his contradictions and the complex stages of his evolution. Showing the relevance of the wide range of abundant reviews dealing with those letters of multiple value, sounding the degree of Flaubert's consciousness regarding his pursuit of identity, ranging from liberty to instability, such is the purpose of the reading of his correspondence. This reading will unquestionably lead to set in contrast 'contradictions' and the 'bourgeoisie' and highlight the contradictions of the whole of the nineteenth century society. In fact, a synchronic course shows how far the notion of contradiction goes through Flaubert correspondence as regards love, art and literary style : how complex the man is gradually accounts for the profusion of author. The letter-writer denying his evolutions in a difficult attempt at apprehending his own self, even though he is enjoying these very solutions testifies to his existential and ontological questioning. Both the man and the artist attempt to give a definition of the nature of man ; both an individual life and a personal work epitomize life itself. So, in his search for a superior world, the enjoyment of abundance is concealed in the correspondence ; these letters are not only an erratic report on life, a life opposed to set patterns. The correspondence from 1830 to 1860 does appear as a chaotic and exciting course revealing surprises matching only the writer's

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (674 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996STET2026
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.