Etude des phénomènes d'ordre par tomographie atomique

par Stéphane Duval

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Didier Blavette.

Soutenue en 1996

à Rouen .


  • Résumé

    La sonde atomique classique associée à la microscopie ionique est une technique d'observation et d'analyse quantitative à très haute résolution spatiale. Des mesures de concentration résolues à l'échelle du plan atomique peuvent être obtenues. Le développement récent de la sonde tomographique (1993) ouvre de nouvelles perspectives en sciences des matériaux, celles de l'exploration de la matière en trois dimensions à une échelle proche de l'atome. Ces deux techniques sont appliquées à l'étude des effets d'ordre dans les superalliages à base de nickel et dans Cu3Au. Dans les superalliages, nous étudions le partage des éléments d'addition entre les sites du réseau de la phase gamma prime ordonnée à grande distance. Nous discutons également de phénomènes d'ordre liés au chrome au sein de la matrice gamma désordonnée. Les résultats concernant l'ordre chimique local dans la solution solide gamma sont interprétés en rapport avec ceux obtenus en diffusion diffuse. Dans le cas du système Cu3Au, nous avons suivi la mise en ordre congruente dans l'espace réel, en trois dimensions, à l'aide de la sonde atomique tomographique. Des informations nouvelles sont ainsi obtenues sur les mécanismes de cette mise en ordre. En plus de l'intérêt métallurgique de ces études, un des objectifs de ce travail est d'explorer les limites d'utilisation de ces techniques dans les études des effets d'ordre. Un nombre important d'effets parasites sont susceptibles de biaiser les données recueillies en cours d'analyse. Les origines de ces artefacts sont étudiées en détails. Les possibilités et les apports de la sonde atomique tridimensionnelle sont également discutés.

  • Titre traduit

    Study of ordering phenomena by atomic tomography


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 150 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96/ROUE/S068

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996ROUES068
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.