Recombinaison de radicaux

par David Lauvergnat

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de F. VOLATRON.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    Lors de mon travail de these, nous avons etudie la formation de liaison entre deux radicaux. Dans un premier temps, nous avons mis en evidence l'influence des paires libres sur la liaison simple, a l'aide de la methode de la liaison de valence. Cette methode nous a aussi permis d'analyser les contributions covalentes et ioniques de la liaison, ainsi que leur comportement en solvant polaire. Dans un second temps, nous avons etudie l'eventualite et l'origine de la barriere d'activation pour la dimerisation des radicaux amino nr#2, au niveau ab initio. Nous avons donc determine l'influence du substituant r sur la dissociation de r#2n-nr#2 (r=h, f, cl, nh#2, sh et scf#3), la geometrie et les niveaux d'energie des radicaux et des dimeres

  • Titre traduit

    Radical recombination


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 P.
  • Annexes : 171 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013082

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996PA112471
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.