Les composés organiques en préhistoire : nouvelles approches analytiques

par Martine Regert

Thèse de doctorat en Environnement et archéologie

Sous la direction de Catherine Perlès.

Soutenue en 1996

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail se situe a l'interface de l'archeologie et de la chimie. Son objectif reside dans l'identification de materiaux organiques prehistoriques qui permet d'apprehender l'etude de leurs techniques de production et d'utilisation. Seuls les materiaux organiques amorphes ont ete pris en consideration dans ce memoire ; nous entendons par materiau amorphe, tout materiau qui ne possede ni forme, ni structure cristalline, ni organisation cellulaire : il s'agit des resines, huiles, goudrons, de matieres proteiniques (colles) ou saccharoides (gommes), etc. Dont seule une analyse chimique permet l'identification. Si l'ensemble des materiaux organiques amorphes a ete pris en consideration d'un point de vue bibliographique, nous avons, dans ce memoire, reduit le champ d'application des methodes d'etude aux adhesifs neolithiques. Des adhesifs neolithiques provenant des sites de giribaldi (nice, france) et de chalain (jura, france) ont ete analyses par differentes techniques analytiques et en particulier en chromatographie en phase gazeuse couplee a la spectrometrie de masse. Cette these est organisee en quatre chapitre. Le chapitre premier fait le bilan des materiaux organiques amorphes produits et utilises pendant les periodes prehistoriques. Le deuxieme chapitre propose un cadre methodologique d'etude des materiaux organiques amorphes, permettant le transfert de donnees chimiques dans le domaine archeologique, en utilisant les concepts de differents marqueurs moleculaires (biomarqueurs, marqueurs de degradation anthropique et naturelle, marqueurs de contamination). Le troisieme chapitre presente l'analyse de materiaux actuels potentiellement utilises au neolithique comme adhesifs : ces analyses nous ont permis de realiser un referentiel fonde sur un ensemble de spectres infrarouges, de spectres de masse et de chromatogrammes. Enfin, le chapitre 4 presente les resultats obtenus sur les adhesifs neolithiques etudies.

  • Titre traduit

    Prehistoric organic compounds : new analytical approaches


  • Résumé

    This work has been developed between archaeology and chemistry. The main purpose of this thesis was the identification of prehistoric organic materials in order to study them from a technological point of view. The amorphous organic compounds were the only materials studied: resins, oils, tars, proteinous materials or saccharoids (gums). Indeed, because of their amorphous character, their identification is based on different chemical analyses. All the amorphous organic materials have been studied from a bibliographical point of view, but the practical approach has been focused on neolithic adhesives : samples from two neolithic sites (giribaldi in nice -france-, and chalain in the jura -france-) have been analysed, especially by gas chromatography mass spectrometry. This thesis is organized in four chapters. In the first one, we present a bibliographical synthesis on production and consumption of amorphous organic materials during prehistory. The second chapter presents ou methodology which allows the transfer of chemical data in the archaeological field, using the concept of different molecular markers (biomarkers, anthropic degradation markers, natural degradation markers, contamination markers). The third chapter is about the analysis of contemporary materials, probably used during neolithic as adhesives : this chapter represents a real database on such materials with infrared spectra, chromatograms and mass spectra. In the chapter four, are presented and discussed the results obtained on adhesives from giribaldi and chalain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (351-93 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 332-348

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 96 PA10-155 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1945
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.