Etienne Cabet (1788-1856) : une propagande républicaine

par François Fourn

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Philippe Vigier et de Francis Démier.

Soutenue en 1996

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etienne cabet reve de continuer l'oeuvre de robespierre, non par la violence ou la terreur, mais par "l'instruction et la moralisation du peuple". Il adhere d'abord a la revolution de 1830, il ne se declare ouvertement republicain qu'apres les evenements de juin 1832. Il sollicite le soutien des ouvriers. En septembre 1833, il lance le populaire, il participe a toutes les grandes associations republicaines, sauf a la societe des droits de l'homme dont il desapprouv e les dispositions a l'action violente de certains des membres. Les lois du debut de 1834 aneantissent ses moyens d'acti on, de plus, une cour d'assises le condamne a deux ans de prison, il prefere l'exil. A londres, il se converti au communisme, il redige le voyage en icarie. Son projet, quand il rentre en france, en 1839, est de concilier son communisme avec le reformisme naissant. Il parvient assez bien a diffuser et a faire discuter ses idees dans tous les departements francais, grace a un reseau de disciples particulierement devoues, mais sa tentative pour se rapprocher des reformistes et des socialistes reste un echec. En mai 1847, il appelle les icariens a fuir le pays ou on les persecute. Il adhere a la revolution de fevrier 1848, mais il est tres vite decu. Ce n'est qu'apres les evenements de juin qu'il commence a etre reconnu comme un allie par les principaux courants democrates et socialistes. En 1851, il fonde le republicain populaire et social, le 2 decembre tout est fini. Il rejoint ses disciples en amerique, il tombe presque aussitot dans l'oubli.

  • Titre traduit

    Etienne Cabet (1788-1856) : republican propaganda


  • Résumé

    Etienne cabet dreamt of continuing the works of robespierre, not with violence or terror, but by instruction and moralisation of the people. He adhered in the first time to revolution of 1830, he pronounced himself republican only after the events of june 1832. He sought the support of the workers. In september 1833, he created the populaire, he participated in all republican associations, except in "societe des droits de l'homme" which he disapproved the violence tendancies of some of its members. The legislation of the beginning of 1834 destoyed his means of action, fathe r more, a court of justice condamned him to two years in prison, he prefered exile. In london, he was converted to communism, he wrote his voyage en icarie. His intentions upon returning to france were to reconcile his communism with the developing of reformism. He was successful in spreading and discussing his ideas in all french departments with the help of a network of devoted disciples, but his attempt to join the "reformistes" and the "socialistes" failed. In may 1847, he called upon the "icariens" to flee the country that was persecuting them. He adhered to revolution of february 1848, but he was quickly disapointed. It is only after the events of june that he was recognize as an ally by the main democratic and socialist tendancies. In 1851, he founded the republicain populaire et social, on december 2nd a ll was over. He joined his disciples in america, and he was forgoten in france.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Etienne Cabet (1788-1856) : une propagande republicaine : thèse de doctorat


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (884 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 804-874

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2010
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 96 PA10-83 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Etienne Cabet (1788-1856) : une propagande republicaine : thèse de doctorat
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 2 vol. (884 p.)
  • Notes : volume I; Volume II : Cabet communiste.
  • ISBN : 2-284-00453-9
  • Annexes : Bibliographie (p.804-874)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.