Etude d'une famille de marqueurs du portugais parlé au Brésil : "agora", "entao", "depois" et "ainda" (temporalité et textualité)

par Liliane Moreira Santos

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel Charolles.

Soutenue en 1996

à Nancy 2 .


  • Résumé

    A la croisée de plusieurs courants de recherche en pragmatique, notre travail étudie le fonctionnement de quatre marqueurs du portugais brésilien: agora ("maintenant"), entao ("alors", "donc"), depois ("apres") et sinda ("encore"). Ces quatre unités marquent autant des rapports temporels que des rapports discursifs, fonctions qui coexistent dans l'état actuel de la langue. Partant de l'hypothèse d'un continuum liant les différents emplois des marqueurs, nous postulons l'existence d'un noyau de sens invariant, sous-jacent à tous leurs emplois, et pour lequel leurs étymologies fournis sentent les premières indications. La première partie de notre travail est consacrée à l'étude des emplois temporels des quatre marqueurs. Nous montrons que la deixis pour agora, l'anaphore pour entao, la successivité pour depois, et l'extension d'une limite pour ainda, constituent leur sémantisme de base. La deuxième partie de notre travail porte sur l'analyse des emplois non temporels des quatre marqueurs. Cette analyse se fait en deux temps : d'abord leurs emplois locaux (ceux ou sont établis des rapports intra- ou inter-propositionnels), ensuite leurs emplois globaux (ceux ou sont établis des rapports entre des unités plus étendues que les propositions, et ou entre des unités non adjacentes, de même que des emplois conversationnels marquant l'enchainement sur le discours de l'interlocuteur). Dans leurs emplois non temporels, ces marqueurs fournissent des indications sur l'organisation du discours, et signalent aussi des rapports d'opposition (agora), d'inférence et de conclusion (entao), de concession (ainda), et des rapports argumentatifs (depois, ainda).

  • Titre traduit

    A study of a family markers from Brazilian portuguese : "agora", "entao", "depois" and "ainda" (temporality and textuality)


  • Résumé

    In this work, we analyze four markers from Brazilian Portuguese: agora ("now"), entao ("then"), depois ("after"), and ainda ("still"). Our approach is a result of various research trends in pragmatics. These units mark temporal and discursive relations, both functions being present in the actual stage of the language. Our starting hypothesis is that a meaning continuum fastens their different uses. So, we postulate the existence of an invariant core of sense that underlies all their uses, and for which their etymologies give preliminary indications. In the first part of our work, we analyze the temporal uses of these markers. We show that deixis (for agora), anaphora (for entao), succession (for depois), and extension of a limit (for ainda), constitute their basic meaning. In the second part, we analyze their non temporal uses. We do it in two parts: first, their local uses (where they set intra- or inter-propositional relations), and second, their global uses (where they set relations between units that are larger than propositions, and or non adjacent units, as well as conversational uses that create a bridge to other's prior discourse). In their non temporal uses, these markers provide indications about discourse organization, and signal opposition (agora), inference and conclusion (entao), concession (ainda), and argumentative relations (depois, ainda). In conclusion, we discuss the most important notions and theoretical questions raised by our research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (284, 91 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 263-284

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 96/26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.