Effet de l'oncogène V-MYC sur la différenciation de la neurorétine d'oiseau in vitro

par Nathalie Turque

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Simon Saule.

Soutenue en 1996

à Lille 1 .


  • Résumé

    Par criblage d'une banque d'adnc construite à partir d'arnm provenant de cellules de neuroretine de caille infectées par le rétrovirus mc29 porteur de l'oncogène v-myc, ont été isoles deux clones l'un correspondant au gène pax-qnr, orthologue aviaire du gène pax-6/pax6 codant un facteur de transcription essentiel pour la formation des yeux et le deuxième, qnr-71, codant une protéine du mélanome apparentée au produit du gène silver gène. A cote de son expression déjà documentée dans le système nerveux central, nous avons mis en évidence une expression de pax-6 dans le pancréas, et plus particulièrement le pancréas endocrine. L'expression de pax-6 est sous le contrôle de deux promoteurs, p0 et p1. P1, promoteur interne, est constitutif dans les tissus qui expriment pax-6 alors que p0 s'induit au moment de la différenciation neuronale dans la rétine. Nous avons montre que l'oncogène myc était capable d'induire la différenciation de la rétine pigmentaire en neurones, ces cellules exprimant alors pax-6 à partir de p0. P0 et p1, qui sont actives par la protéine p46 codée par pax-6, sont également stimulés par les produits de la myb, a-myb et c-myb, ces deux facteurs étant exprimés dans la neuroretine. Par ailleurs, nous montrons que les cellules de neuroretine exprimant a-myb prolifèrent en réponse au bfgf, une propriété qui avait déjà été observée pour c-myb. Qnr-71 s'exprime dans les tissus mélanisés, rétine pigmentaire et mélanocytes de la peau. Le promoteur de ce gène, dont l'expression est spécifique des mélanocytes, répond directement à la fois à myc et a mi, deux facteurs de transcription de la famille bhlhlz, par l'intermédiaire de deux sites de fixation catgtg. D'autre part, l'expression sous promotion virale de myc et mi conduit à une expression accrue du gène qnr-71 endogène. Nos travaux montrent que le facteur de v-est capable de reprogrammer la différenciation de la neuroretine vers la voie pigmentaire, et celle de la rétine pigmentaire dans la voie neuronale, suggérant un rôle central pour les facteurs de cette famille dans les phénomènes de différenciation de la rétine.

  • Titre traduit

    V-MYC effects on the avian neuroretina in vitro


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 181-205

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Lilliad Learning Center Innovation (Villeneuve d'Ascq, Nord).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1996-445
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.