Etude de la régulation des lignes de métro automatisées : approche par la logique floue

par Etienne Bailly

Thèse de doctorat en Automatique

Sous la direction de Anne Marie Desodt-Lebrun et de Daniel Jolly.

Soutenue en 1996

à Lille 1 .


  • Résumé

    Dans une première partie, nous rappelons le principe de fonctionnement d'un système de transport automatisé à haute densité ainsi que les différentes fonctions de régulation de trafic utilisées. Après avoir précisé les différents avantages d'un moyen de transport automatisé, nous dégageons un certain nombre de paramètres non pris en compte par les régulations actuelles. Dans le chapitre II, nous rappelons les principales notions de la logique floue et des systèmes hiérarchisés. Puis, nous montrons que notre régulation se situe dans un système complexe flou hiérarchisé. Le chapitre III expose notre modèle de régulation de trafic. La première partie présente la régulation du niveau bas du modèle général. Elle consiste en une commande floue sur chacune des rames en circulation.

  • Titre traduit

    Study of regulation of subway lines automated : approach by the fussy logic


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chaque rame sera commandée en respectant deux critères : le respect des horaires théoriques de référence et le respect des intervalles entre les rames. Le niveau supérieur prend en compte les perturbations survenant sur la ligne. En estimant la durée de chaque perturbation, nous calculons deux indices : un indice de risque et un indice de non risque qui interdit ou autorise le départ d'une rame a chaque station, pour éviter qu'elle ne se trouve arrêtée en tunnel suite au déclenchement de la fonction sécuritaire. Ce calcul utilise les nombres flous permettant de prendre en compte l'incertitude et l'imprécision des paramètres. Grâce a une simulation de ligne de métro réalisée en langage oriente objet, le chapitre IV montre que notre modèle de régulation donne de meilleurs résultats que celle du VAL de Lille. Nous proposons une méthode pour estimer la durée des perturbations survenant sur la ligne. Ces estimations utilisent les données statistiques d'exploitation de la ligne. Nous utilisons deux approches : la théorie des probabilités et la théorie des possibilités

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 123-126

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1996-164

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-1996-BAI
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.