Modélisation des surfaces de plasticité à partir d'une approche de la thermodynamique de la relaxation des milieux continus

par Mokhtar Loukil

Thèse de doctorat en Mécanique et énergétique

Sous la direction de Christian Cunat.

Le président du jury était Hélène Lanchon-Ducauquis.

Les rapporteurs étaient Yves Meimon, François Sidoroff.


  • Résumé

    L’objectif essentiel de ce travail est de valider une approche très générale de la thermodynamique de la relaxation des milieux continus pour modéliser les comportements plastiques et viscoplastiques. L’outil de base est décrit en terme de distribution de temps de relaxation dans le cadre d'une thermodynamique des processus irréversibles fortement non linéaire (modèle DNLR: distribution of non linear relaxations). L'effort de modélisation porte pour l'essentiel sur : la dépendance temporelle des temps de relaxation. L’écriture du modèle dans l'espace des contraintes tridimensionnelles. La simulation est conduite dans un premier temps pour analyser la prévision qualitative des essais unidirectionnels en petites comme en grandes déformations, pour les métaux comme pour les polymères. Puis la construction des surfaces de plasticité, pour des histoires de chargement plus ou moins complexes, permet de contrôler l'aptitude du modèle à prévoir qualitativement les observations expérimentales. Enfin, une méthode d'identification des paramètres est mise en œuvre révélant ainsi la nécessite de disposer d'une banque de données suffisante pour obtenir des prévisions en bon accord avec l'expérience

  • Titre traduit

    Modeling of yield surfaces from a thermodynamic approach of the relaxation of continuous media


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 p.)
  • Annexes : 139 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.