Contribution à l'étude théorique du transport électronique dans les quasicristaux

par Stéphan Roche

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Didier Mayou.

Soutenue en 1996

à Grenoble 1 .


  • Résumé

    Les quasicristaux sont des materiaux ordonnes presentant une coherence orientationnelle a longue distance sans periodicite de translation. Leurs proprietes electroniques sont spectaculaires. L'alliage quasicristallin a1pdre qui est compose de metaux bons conducteurs, presente pourtant une resistivite de l'ordre de grandeur de celle des semiconducteurs bien que sa densite d'etats au niveau de fermi soit typique d'un metal. Nous etudions le role des defauts structuraux phasons sur le transport quantique de chaines quasiperiodiques (de fibonacci) et de reseaux de fils interconnectes. Nous trouvons que certains phasons peuvent diminuer la resistance de landauer de ces systemes. Nous developpons une methode numerique de calcul de la formule de kubo-greenwood de la conductivite electronique a temperature et frequence nulle. Nous etudions le role conjoint d'un potentiel quasiperiodique et du desordre sur la diffusion quantique et la conductivite en fonction du niveau de fermi. L'etude montre les limites d'une approche de bloch-boltzmann ainsi que les inhomogeneitees de la conductivite en fonction du niveau de fermi (conductivite moins sensible au desordre dans les zones de pseudo-ga#p). Nous presentons enfin une etude numerique ainsi qu'une analyse simple du role de l'environnement local sur le couplage rkky entre impuretes magnetiques dans les quasicristaux ; nous montrons qu'une augmentation de la densite d'etats locale dans le voisinage d'une impurete magnetique induit une augmentation de son interaction rkky avec les autres impuretes magnetiques

  • Titre traduit

    Contribution to the theoretical study of electronic transport in quasicrystals


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 P.)
  • Annexes : 162 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996GRE10208
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.