Traduction multi-modèles dans les systèmes d'information coopératifs

par Christophe Nicolle

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Kokou Yétongnon.

Soutenue en 1996

à Dijon .


  • Résumé

    Nous développons dans cette thèse un environnement de traduction multi-modèles, TIME, qui facilite l'interopérabilité de systèmes de bases de données hétérogènes au sein d'une fédération ou d'une coopération. Cet environnement fournit une solution aux problèmes que posent les divergences de représentation (i. E. Hétérogénéité sémantique) des mêmes informations dans différents modèles de données. Dans le souci de disposer d'un environnement évolutif, notre solution possède entre autres les propriétés d'ouverture, d'extensibilité, de transformation et de réutilisation. Nous utilisons pour cela un méta-modèle extensible, qui possède des concepts (méta-types) organises dans un treillis d'héritage. Les méta-types généralisent les concepts des différents modèles existants. Des règles de transformation, couplées a ce treillis d'héritage, permettent la transformation d'instances entre des méta-types directement relies dans le treillis. L'extensibilité du méta-modèle est due au treillis d'héritage. L'introduction d'un nouveau concept dans le méta-modèle consiste en une spécialisation d'un méta-type existant. La réutilisation intervient à deux niveaux: dans la définition des méta-types (spécialisation d'une définition pour créer un nouveau méta-type), dans le processus de traduction, au niveau de la transformation d'un méta-schéma source en méta-schéma cible. Nous montrons que plus le nombre de modèles introduits dans le méta-modèle est important, plus les phases de spécification et de transformation sont facilitées. Nous définissons une architecture basée sur time, qui est formée d'une part du méta-modèle et d'autre part d'une base de connaissance. Cette base de connaissance est composée d'une base de faits contenant les instances des méta-types sous la forme de schémas, et d'une base de règles contenant l'ensemble des règles de transformation définies dans time. Cette architecture a été utilisée pour permettre la traduction de schémas entre quatre modèles de données différents (relationnel, Codasyl, ERC+, oriente objets). Pour gérer l'aspect dynamique des modèles, et plus précisément les langages de manipulation de données, nous posons les bases d'un outil de traduction de requêtes: tire. Cet outil est constitue selon les memes principes que le méta-modèle time. La solution que nous avons proposée peut être employée dans de nombreuses architectures multi-modèles telles que les systèmes coopératifs, les systèmes fédérés fortement et faiblement couples

  • Titre traduit

    Multi-models translation in cooperative information systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 p.)
  • Annexes : Bibliographie [129]-134. 76 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1996/4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-1996-NIC
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.