Les images de l'Espagne en France au tournant du siècle : 1898-1905

par Denise Bonnaffoux

Thèse de doctorat en Etudes ibériques

Sous la direction de Emmanuel Larraz.

Soutenue en 1996

à Dijon .


  • Résumé

    L'étude des images de l'Espagne en France lors de la période charnière 1898 1905 révèle le caractère subjectif de l'image. Nous sommes efforcé de déterminer la formule de Gaston Bachelard "ce qu'on imagine commande ce qu'on perçoit" pouvait s'appliquer à ce travail, et si les français du tournant du siècle - effrayés par le progrès industriel et la recherche de plus d'authenticité - continuaient à regarder vers l'Espagne comme leurs ancêtres évoqués par Hoffmann dans son ouvrage de 1961, romantique Espagne. L'image de l'Espagne en France de 1800 à 1850. Après une présentation des sources (presse, récits de voyageurs, oeuvres à caractère autobiographique, rapports diplomatiques, témoignages artistiques), la première partie (dans laquelle se détachent les thèmes de Carmen et de Don Quichotte), relie le sujet à l'époque étudiée par Hoffmann. Le conflit hispano-américain et l'affaire Dreyfus, dans une ambiance très "fin de siècle", permettent d'établir ensuite les images de l'Espagne que se font les français en cette année 1898. Lémergence d'une nouvelle Espagne modernisme et tradition conjugués lors de l'exposition universelle de 1900 et notamment à travers les oeuvres des peintres espagnols qui font le voyage à Paris, montre la place occupée par ce pays dans l'imaginaire des français au tournant du siècle. L'Espagne parait devenir pour certains d'entre eux un art de vivre qu'ils envient et aimeraient bien découvrir.

  • Titre traduit

    Theimages of Spain in France at the turning point of the century. 1898-1905


  • Résumé

    Studying the images of Spain in France at the time of the turning point 1898-1905 reveals the subjective features of the image. We tried hard to determine if Gaston Bachelard's expression : "what we can imagine commands what can perceive" could be applied to this work, and if the French people of the revolving century- frightened by the industrial progress and looking for moore authenticity - were keeping on looking towards Spain in the same way as their ancestors did, recalled by Hoffmann in his 1961 book : romantic spain. The image of Spainin France from 1800 to 1850 after a presentation of the sources (newspapers, accounts of travellers, autobiographic books, diplomatic reports, artistic accounts) the firs part of teh book (in wich themes of Carmen and Don Quichotte are standing out) links the subject to the period studied by Hofmann the Spanish American conflict and the Dreyfus affair, in a very "end ot the century" atmosphere, let the images of Spain the French people make, draw up then in that year 1898. A new spain emerging - with modernism and tradition combined - at the time of the exposition universelle of 1900 and notably through the works of Spanish painters who travelled to Paris, shows the place the country takes in the imaginary through of the French people at he time of the revolving century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (739 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 702-731. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T31*
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : Mic 440
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.