Le discours spontané en arabe marocain : mise en évidence de stratégies discursives individuelles dans l'interaction

par Mohamed Embarki

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Élisabeth Lhote.

Soutenue en 1996

à Besançon .


  • Résumé

    Pour mettre en évidence la stratégie prosodique de chaque locuteur dans le discours spontané en arabe marocain, nous avons eu recours aux notions d'échange et de paragraphe sonore. La relation temps de réaction acte de discours dans l'échange nous a permis de montrer que chaque locuteur possède une stratégie discursive individuelle à court terme. Le temps de réaction peut être négatif, nul ou positif, mais sa variation est conditionnée par la nature de l'acte de discours, il est aussi l'annonce de ce dernier. A moyen terme, la stratégie discursive individuelle se définit dans les données temporelles et mélodiques du paragraphe sonore. Si les données temporelles laissent apparaitre une relative hétérogénéité inter locuteurs, les données mélodiques présentent des constantes remarquables. Le niveau mélodique de la finale définitive signifie que le thème traite est épuisé. Ce niveau se place toujours plus bas que celui des finales provisoires. De ce fait, la finale définitive acquiert une place fondamentale dans le paragraphe sonore, ce qui lui confère une fonction structurale. Ainsi, le paragraphe sonore devient un ensemble cohérent au niveau prosodique. Nous remarquons encore que chaque locuteur finit ses paragraphes à la même hauteur. Pour atteindre nos buts, nous avons été amenés à redéfinir, dans la partie théorique, les aspects prosodiques du discours spontané en arabe marocain, idiome qui a été replacé dans ses contextes socio-historique et sociolinguistique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (564 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?