Etude de quelques caractéristiques des ribonucléoprotéines nucléaires hétérogènes M humaines (hnRNP M) et contribution à l'étude du recyclage de la thyroglobuline

par Anne Jacq-Benraiss

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Raymond Miquelis.

Soutenue en 1996

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (1969-2011) (autre partenaire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les cellules eucaryotes, les transcrits subissent une serie d'etapes de maturation qui les font passer de l'etat d'arn nucleaires heterogenes (arnhn) a celui d'arn messagers (arnm). Ces processus de maturation sont realises dans des complexes arn-proteines stables se formant au moment de la transcription des arnhn par l'arn polymerase ii et comprenant en particulier des ribonucleoproteines nucleaires heterogenes (hnrnp). Les hnrnp sont associees avec l'arnhn jusqu'a son export dans le cytoplasme sous forme d'arnm. Beaucoup de leurs proprietes indiquent qu'elles jouent un role dans les processus post-transcriptionnels precoces. Nous avons isole un clone d'adn codant pour une hnrnp de la classe m, la hnrnp m4. Une premiere partie des travaux presentes dans cette these a trait a des essais d'expression de la hnrnp m4 dans des systemes heterologues, dans le but d'etudier les relations structure-fonction de cette molecule. Un premier essai d'expression a ete realise dans un systeme eucaryote, la levure kluyveromyces lactis. Un deuxieme systeme d'expression, dans la bacterie e. Coli, a permis d'obtenir des proteines de fusion avec une proteine fixant le maltose, la mbp ou avec la beta-galactosidase. Ces proteines recombinantes ont ete utilisees dans des experiences de phosphorylation in vitro qui ont montre que la hnrnp m4 est phosphorylee par la caseine kinase 2. La phosphorylation des hnrnp m a aussi ete demontree in vivo. Des etudes de la regulation transcriptionnelle de ces hnrnp m ont egalement ete initialisees dans un systeme cellulaire thyroidien, les cellules frtl-5. Une deuxieme partie concerne la mise en evidence, par l'utilisation de deux methodes de fractionnements subcellulaires de thyreocytes, du recyclage, via l'appareil de golgi, de molecules portant des residus de n-acetylglucosamine, et a permis de valider un modele hypothetique de recyclage de molecules de thyroglobuline immatures

  • Titre traduit

    Study of some caharcteristics of human heterogeneous nuclear ribonucleoproteins M (HnRNPS M) and contribution to the thyroglobulin recycling study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 186 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 167-186

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L25899

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996AIX22017
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.