Algernon blackwood en son temps (1869-1951). Essai de biographie critique

par Jean-Louis Grillou

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Maurice Lévy.

Soutenue en 1995

à Toulouse 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Se fondant sur bon nombre de documents inedits (correspondance, manuscrits), sur des recherches menees en grande bretagne, en france, en suisse, a toronto, a new york, sur des temoignagnes personnels d'amis ou de connaissances de blackwood (1869-1951), cet ouvrage s'attache a preciser les etapes de la vie de l'auteur et, par l'analyse de textes choisis pour leur caractere representatif (comme jimbo - a fantasy) a mettre au jour les cles de l'imaginaire blackwoodien. Ne dans une famille de hauts fonctionnaires victoriens, ardents evangelistes, blackwood rompit avec le rigorisme religieux familial pour se consacre a la theosophie, puis, encourage par w. B. Yeats, devenir membre de l'ordre esoterique de la golden dawn ; il semblerait qu'il fut revenu a une forme personnelle de christianisme dans la deuxieme moitie de sa vie. Apres des experiences douloureuses a toronto et a new york (ou il fut journaliste au new york sun et au new york times) il retourna a londres au debut de ce siecle et se consacra a une carriere litteraire, prolongee a partir de 1936 par celle de conteur a la b. B. C. (radio et television). Abondante et variee, son oeuvre reflete ses preoccupations esoteriques et se fonde frequemment sur l'experience de l'auteur, la presence recurrente de certains themes et de certaines situations permettant de se demander si l'ecriture de cette oeuvre n'a pas parfois une valeur therapeutique. L'ouvrage est complete par une trentaine de documents, par une bibliographie complete de l'oeuvre de l'auteur (en l'etat actuel des connaissances) et par un index.

  • Titre traduit

    Algernon blackwood (1851-1969) - a critical biography


  • Résumé

    Based on many unpublished documents (correspondence, manuscripts), on research carried out in britain, france, switzerland, in toronto and new york, on the evidence of frieds and acquaintances of algernon blackwood (1869-1951), this study endeavours to give a clearer picture of the writer's life and, by analyzing works chosen for their representative character (e. G. Jimbo : a fantasy) to explain the workings of blackwood's imagination. Born in a family of victorian civil servants, blackwood turned away from the evangelical revivalism (of which his parents were staunch supporters) to study theosophy ; then, prompted by w. B. Yeats, he joined the esoteric order of the golden dawn ; he seems to have come back to a personal form of christian belief in later life. After difficult times in toronto and new york, where he was a journalist for the new york sun and the new york times) he returned to london at the beginning of this century, and embraced a literary career, supplemented after 1936 by storytelling on the bbc (radio and television). His far-ranging and abundant production reflects his interest in the esoteric and is often based on personal experience, some recurrent themes and patterns leading one to investigate the possibly therapeutical character of the work. This study is supplemented by some thirty documents, an exhaustive bibliography of the works, and an index.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995TOU20024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.