Les élites politiques en Midi-Pyrénées

par Jérôme Ferret

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Claude Lugan.

Soutenue en 1995

à Toulouse 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La sociologie des élites politiques en Midi-Pyrénées montre la permanence de tropismes notabiliaires dans la définition de l'éligibilité méridionale. Elle révèle aussi l'existence de réseaux départementaux spécifiques dans la sélection et la formation de ces membres. Ces derniers se recrutent essentiellement dans la région. Cependant, on ne peut expliquer ces phénomènes de reproduction interne d'une manière mécaniste en faisant appel soit au paradigme de l'archaïsme soit à celui de la modernité. Les termes de l'équation se sont modifiés avec le temps. En fait, la combinaison de ressources acquises ou héritées procure simplement des prédispositions, des potentialités qui demandent à être actualisées selon les circonstances. Ce travail, tout à fait particulier, n'est pas mécanique et relève plus justement d'un agencement complexe des contraintes rencontrées dans la réalité. Les élites politiques locales interviennent désormais dans des domaines divers. Dans ces derniers, les contraintes potentielles peuvent se transformer en ressources effectives et vice versa. Les conditions d'exercice du métier politique évoluent, constamment, en fonction du rythme du changement et des fractures sociales. L'analyse de l'effectivité du paradigme de l'actualisation sur trois terrains différents montre bien que la position d' "aventurier" du leader politique local est d'autant plus revendiquée que la légitimité traditionnelle, caractérisée par l'origine locale et le capital social hérité, est faible. L'ambition du local augmente d'une manière considérable et désormais, on vend du "local". Parallèlement, ce processus de responsabilisation des élites politiques locales qui va de pair avec l'explosion de leurs ambitions, ne rend pas la tache plus facile pour ces dernières.

  • Titre traduit

    Local political elites in Midi-Pyrénées


  • Résumé

    The sociology of political elites in Midi-Pyrénées shows the permanence of notability tropisms in the definition of the southern eligibility. It also reveals that there are specific departmental networks which intervene in the selection and the training of its members. These members are mainly selected in the region. However, these facts of internal reproduction can not only be explained in a mechanistic way by referring whether to the paradigm of archaism or the paradigm of modernity. As time goes by, datas are changing. In fact, the combination of acquired or inherited resources simply bring predispositions, potentialities that need to be put up to date following circumstances. This quite particular work is not mechanic but it is more precisely a matter for a complex organization of constraints met in reality. Now, local political elites intervene in various fields. Potential constraints may turn into real resources and vice versa. The conditions of political job practice keep changing following the rhythm of change and social issues. The analysis of the functional aspect of the paradigm of actualization in three different areas shows very well that the position of "adventurer" of the local political leader is all the more claimed since the traditional legitimacy, characteristic of the local origin and the social wealth, is weak. The local ambition significantly increase and now one sells some "local". In the same way, this process of responsibilization which goes hand with their still growing ambition does not make easier their task. The ruling network gets more localized, more technical especially for the regional elites. The changes of political spaces both strengthen local leadership but also put the emphasis on territorial disparities in Midi-Pyrénées.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Érès à Ramonville-Saint-Agne

Paroles d'élus : le travail politique au quotidien


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (575 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 324
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1995-16-1
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1995-16-2
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque Garrigou.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62599

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1001-1995-12
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Érès à Ramonville-Saint-Agne

Informations

  • Sous le titre : Paroles d'élus : le travail politique au quotidien
  • Détails : 1 vol (243 p.)
  • ISBN : 2-86586-409-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 233-237
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.