La terreur optique : la peinture dans la nouvelle fantastique (1813-1869)

par BEATRIX ZWICKY GUILLOT

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparées

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de la peinture dans la nouvelle fantastique permet de montrer que cette esthetique se fonde sur la subjectivite de la perception : c'est une litterature du regard, donc du visible. La structure du recit utilise le principe pictural de l'anamorphose. Par ailleurs, avant l'apparition de l'abstraction, les ecrivains de nouvelles fantastiques comprennent les impasses de l'art figuratif (remis en cause par le developpement de la photographie) et mettent en scene, dans leurs recits, la necessaire evolution de l'art pictural vers le rendu des impressions et vers une representation subjective de la realite. Le texte fantastique apparait donc comme un recit a faire peur et une critique d'art pertinente.

  • Titre traduit

    The optical terror : a study of painting in the fantastic short stories (1813-1869)


  • Résumé

    The study of painting in the fantastic short stories shows that this easthetics is built on subjectivity of perception : for that very reason, it is a literature of the visible. The composition of the text is making use of the pictorial principle of anamorphosis. The writers of fantastics tales realize (before it historically occurs) the necessary evolution of the art of painting towards impressionism, expressionism and a subjective representation of reality. The fantastic short story is, altogether, an horror story and a very descerning art criticism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3443
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.