Redresseurs de l'histoire en Amazonie brésilienne : conflits et mouvements sociaux

par Violeta Loureiro

Thèse de doctorat en Études sur l'Amérique latine

Sous la direction de Christian Gros.

Soutenue en 1994

à Paris 3 .


  • Résumé

    Parmi les avantages de la politique concue par la dictature militaire au bresil pour attirer des grands capitaux en amazonie, on doit remarquer la possibilite de l'achat de grands lots de terre. Et pourtant en amazonie souvent cela se fait dans des terres des forets ou habitent deja des paysans et des indiens. C'est le cas de l'aire de presque 400. 000 ha dans la municipalite de viseu au para, dans la region connue comme gleba gidapar. Les entreprises et l'etat se mobilisent pour expulser les gens, pour rendre la terre aux entreprises mais les colons et les indiens resistent. Les entreprises forment des milices privees et engagent des pistoleiros (tueurs a gage) pour tuer des colons et des leaders ruraux. En pleine lutte surgit quintino, un bandit social qui assume le role de redresseur de torts, tuant les ennemies des paysans. Quintino est mort le 4 janvier 1985. Le mouvement paysan continue meme apres sa mort. En 1988 (24 ans apres le debut du conflit) la terre est expropriee en faveur des paysans et indiens.

  • Titre traduit

    Rectifiers of history in the brazilian amazon : conflicts and social movements


  • Résumé

    Among the advantages of the policies of the military dictatorship in brazil conceived to attract large amounts of capital to the amazon, one must note the possibility to buy large parcels of land. However, in the amazon, this was often accomplished with lands and forest already anhabited by rural settlers and indians. This was the case of an area comprising almost 400. 000 hectares in the municipality of viseu au para, in the region known as gelba cidapar. Enterprise and state mobilized to evict the people, to deliver the land to enterprise but the settlerts and indians resisted. The enterprises formed private militia, and engaged pistoleiros (hired killers) to kill the colonists and the rural leaders. During the struggle, rose quintino, a social bandit who assumed the role of righter of wrongs, by killings the enemies of the peasants. Quintino died january 4, 1985. Even after his death, the peasant moviment continues. In 1988, (24 years after the beginnings of the conflict), the land was expropriatedin favor of the rural settlers and indians.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 488 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2933
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.