Fiction et référence

par Jérôme Pelletier

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Claudine Tiercelin.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .


  • Résumé

    Pour elucider les proprietes semantiques des enonciations des noms propres dans les recits de fiction, une double reflexion sur les notions de fiction et de references singuliere est entreprise la ficiton est analysee comme une activite communicationnelle dans laquelle un auteru utilise le langage avec l'intention que son lecteur adopte vis-a-vis du contenu represente une attitude de faire semblant sur la base de la reconnaissance que telle est l'intention de l'auteur en exprimant ce contenu. Les pensees fictionnelles s'averent intrinsequement liees a une pratique communicative et au langage, non pas aux entites fictionnelles qui seraient les referents des noms propres dans les recits de fiction. Bien que les noms propres de la fiction n'aient pas dans leurs occurences dans les recits de fiction de referents, ce sont des expressions linguistiques qui, en tant que types, sont des dispositifs directement referentiels. Les objets fictionnels se revelent de simples reflets d'une pratique communicationnelle mettant en jeu des noms propres. Le jeu que joue l'esprit avec la reference des noms propres dans les recits de fiction, l'intentionnalite des pensees fictionnelles, rien de cela ne serait possible si le langage ne contenait ces dispositifs directement referentiels que sont les noms de la fiction.

  • Titre traduit

    Fiction and reference


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In order to elucidate the semantic properties of utterances of proper names in fictional narratives, the concepts of fiction and of singular reference are philosophically analysed. Fiction is analysed as a species of communicative intentions : the author of fiction intends that the reader take an attitude of make-believe towards the proposition he or she utters because the reader recognizes that this is the intenton of the author. Fictional thoughts are based on this communicative and linguistic practice, not on the fictional entities supposed to be the references of proper names uttered in fictional narratives. Fictional proper names takened in fiction are empty but considered as types, fictional proper names are directly referential expressions. Fictional objects appear to be simple reflections of a communicative practice involving proper names. Without such directly referential terms as the names of fiction, the game played by the mind with the references of proper names in fiction, the intentionality of fictional thinking, none of this would be possible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : ix-719 f.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18731-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4611
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.