Étude expérimentale de l'interconversion tachyzoïte-bradyzoïte chez Toxoplasma gondii

par Martine Soete

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Jean-François Dubremetz.

Soutenue en 1995

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'interconversion tachyzoïte-bradyzoïte est une étape importante dans le cycle de Toxoplasma gondii chez l'hôte intermédiaire. La forme proliférative tachyzoïte responsable de l'infection aiguë, laisse place à la forme bradyzoïte (kyste) caractérisant la forme chronique de la toxoplasmose. Le phénomène d'interconversion entre stade est à l'origine de la réactivation de la maladie chez les immunodéprimés. Les facteurs influençant son déclenchement sont mal connus. Le développement de sondes monoclonales spécifiques de stade a permis d'étudier le phénomène d'interconversion in vitro. L'étude descriptive des événements survenant lors de la conversion du stade tachyzoïte vers le stade bradyzoïte a montré l'existence de stades intermédiaires. L'engagement dans cette voie de différenciation est progressif : l'expression des protéines spécifiques du bradyzoïte est séquentielle et les changements morphologiques résultant sont graduels. Ceci génère toute une gamme de stades intermédiaires pour aboutir à des structures kystiques matures renfermant des parasites dont les caractéristiques sont proches du bradyzoïte obtenu in vivo. Nous avons mis au point diverses méthodes permettant d'induire la différenciation des tachyzoïtes en bradyzoïtes in vitro. Ces travaux suggèrent que des altérations métaboliques du couple parasite/cellule hôte sont impliquées dans le déclenchement de la conversion. Récemment, la chaîne respiratoire mitochondriale du parasite a été désignée comme cible probable des facteurs de différenciation. Grâce aux techniques d'induction de la différenciation développées in vitro, une protéine spécifique du stade bradyzoïte a pu être purifiée. Le gène correspondant a été cloné et est en cours de séquençage. La caractérisation de gènes dont l'expression est dépendante du stade parasitaire ouvre comme perspective l'étude de la régulation de la différenciation à l'échelle moléculaire, et pourrait aider à la compréhension du déterminisme de l'interconversion, évènement clé dans la pathogenèse de la toxoplasmose.

  • Titre traduit

    Experimental study of the tachyzoïte-bradyzoïte interconversion of Toxoplasma gondii in vitro


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (117 f.-[11] f. de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 91-104

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1995-129

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995LIL10069
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.