Intérêt des modèles de régression de la survie relative : application au pronostic des cancers colo-rectaux

par Elisabeth Monnet

Thèse de doctorat en Médecine. Santé publique

Sous la direction de Jean Faivre.

Soutenue en 1995

à Dijon .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’objectif est de réaliser une synthèse sur l’apport des modèles de régression de la survie relative dans les études pronostiques menées sur des séries de population. Dans un revue des méthodes de survie prenant en compte le risque de décès dû aux autres causes que la maladie étudiée, les techniques d’estimation et de modélisation de la survie relative sont rappelées et les problèmes méthodologiques afférents analysés En recherche clinique, l’utilisation conjointe de modèles de régression de la survie observée et de la survie relative permet d’éclaircir la signification de l’effet pronostique de variables conditionnant l’espérance de vie. Une étude analysant l’effet de l’environnement socioéconomique sur le pronostic de patients atteints de cancer colorectal (CCR), montrant que l’effet de l’âge et du sexe sur la survie observée traduit leur effet sur la mortalité générale, en offre une illustration. En recherche épidémiologique, les modèles de régression de la survie relative permettent de comparer la survie de patients provenant de pays différents. Une étude pronostique consacrée au CCR, prenant en compte le stade de diagnostic et en associant 3 registres européens montre qu’après ajustement sur les variables pronostiques principales et sur la mortalité attendue, les survies diffèrent selon les registres, principalement pour les cancers du rectum. L’interprétation des résultats tient compte des limites méthodologiques inhérentes aux études internationales : différence d’exhaustivité de l’enregistrement, de la morbidité au-delà de 75 ans, homogénéité de la mesure des stades invérifiable. En conclusion, l’amélioration de la standardisation des procédures de travail des registres et la poursuite de la recherche méthodologique pour résoudre les problèmes résiduels de la méthode chez les patients âgés apparaissent nécessaires pour renforcer le progrès représenté par la mise au point des modèles de la régression de la survie relative.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 222-228

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2099U/1995/04BIS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 4073
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM 1995DIJOMU04

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995DIJOMU04
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.