Fables, mythes, contes : l'esthétique de la fable et du fabuleux (1660-1724)

par Aurélia Gaillard

Thèse de doctorat en Sciences des textes et des documents

Sous la direction de Georges Benrekassa.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .


  • Résumé

    This thesis aims at studying the renewal of the aesthetics of the fable in france at the turn of the seventeenth and eighteenth centuries precisely from 1660 (with the beginning of louis xiv's reign) until 1724 (with the publication of of the fables'origin, by fontenelle). Considering that the polysemic word "fable" could mean, at that time, either a tale, a myth or a fable, this research follows two points of view, a historical and a theoretical one. We will, therefore, first determine the changes in the characteristics of the fable in pieces of criticism as well as in representations; we will also define the permanence of an aesthetic category. Thus, the first part deals with the changes in the status of fables, especially through the critical attacks of the moderns against the mythology of the ancients. The fable ceases to be an allegory to become an ornament. The second part shows how, along with criticism, came a renewal of aesthetics, notably through an extremely theatrical representation of the fable, and displays an inventory of the places where the fable usually takes place, places of learning (colleges, speeches) and places of everyday life (books, palaces, gardens, royal parties, operas). The fable is not a veil anymore but a mask and starts out a complex strategy of what is veiled and unveiled : the power of fables becomes the pleasure of unveiling things. The third part develops a theoretical study of the fable's narration's temporality conceived as the necessary mediation to gain access to the truth of the fable. Metamorphosis is the most appropriate means of this mediation. Finally the thesis offers a comparison between the three temporalities of the tale, the myth and the fable, while keeping the idea of a general category of the fable characteristics.

  • Titre traduit

    Fables, myths, tales : the aesthetics of the fable in france (1660-1724)


  • Résumé

    Cette these vise a rendre compte du renouvellement de l'esthetique du fabuleux en france au tournant des dix-septieme et dix-huitieme siecles, precisement de 1660 (regne personnel de louis xiv) a 1724 (publication de de l'origine des fables de fontenelle). Partant d'un mot a la polysemie active, "fable", pouvant a cette epoque, designer a la fois un conte, un mythe ou un apologue, cette recherche a donc un double enjeu, historique et theorique. Il s'agit, d'une part, de cerner dans les discours critiques mais aussi dans les representations, les transformations du fabuleux, d'autre part, de determiner les permanences d'une categorie esthetique. La premiere partie traite ainsi du changement de statut du fabuleux au travers notamment des attaques portees par les modernes a la mythologie des anciens. La fable l'allegorie pour l'ornement. La seconde partie montre comment la critique s'est accompagnee d'un renouvellement de l'esthetique, marquee par une extreme theatralisation du fabuleux et propose un inventaire des lieux de la fable, repartis entre lieux de formation (colleges, discours) et lieux de vie (livres, palais, jardins, fetes royales, operas). La fable n'est plus un voile mais un masque et inaugure une strategie complexe du voile et du devoile : le pouvoir des fables devient plaisir du devoilement. La troisieme partie propose alors une etude theorique de la temporalite du recit fabuleux concue comme la mediation necessaire pour acceder a la verite de la fable. La metamorphose est l'outil privilegie de cette mediation. Finalement, la these presente une comparaison entre les trois temporalites du conte, du mythe et de la fable, tout en maintenant l'idee d'une categorie generale du fabuleux.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Honoré Champion à Paris

Fables, mythes, contes : l'esthétique de la fable et du fabuleux (1660-1724)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (642 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17428-<1 À 4>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2527
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 11576
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Honoré Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Fables, mythes, contes : l'esthétique de la fable et du fabuleux (1660-1724)
  • Dans la collection : Lumière classique , 9 , 1250-6060
  • Détails : 1 vol. (487 p.-[16] p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-85203-500-32-85203-500-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [403]-463. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.