Developpement d'une methode d'analyse des microsatellites : applications a la cartographie du chromosome 20 humain et a l'etude genetique des paraplegies spastiques familiales

par Jamilé Hazan et P. COHEN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean Weissenbach.

Soutenue en 1994

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les microsatellites sont des sequences repetees en tandem, hautement polymorphes et tres abondantes dans les genomes eucaryotes ; ils representent de ce fait des marqueurs particulierement performants pour les etudes de cartographie genetique. Nous avons developpe une methode derivee du procede de sequencage multiplex facilitant le genotypage des microsatellites. Cette technique, qui permet l'analyse simultanee de plusieurs marqueurs, a tout d'abord ete appliquee a la cartographie du chromosome 20 humain. L'etablissement d'une carte genetique du chromosome 20 composee de 26 microsatellites a permis d'affiner les intervalles de localisation de trois loci morbides (les genes responsables du syndrome d'alagille, d'une forme d'anemie de fanconi et du mody) prealablement assignes sur ce chromosome. Nous avons dans un deuxieme temps entrepris de localiser le(s) gene(s) responsable(s) d'une forme de paraplegie spastique familiale en utilisant exclusivement des marqueurs microsatellites. On designe par paraplegies spastiques familiales (psf), l'ensemble des affections degeneratives du systeme nerveux central caracterisees par une exageration des reflexes osteotendineux et une spasticite bilaterale des membres inferieurs. Nous avons deja identifie deux loci distincts, situes respectivement sur les chromosomes 2 et 14 ; ces resultats confirment une heterogeneite genetique, depuis longtemps soupconnee pour cette maladie. Pour d'autres familles, le gene responsable de la maladie ne co-segrege ni avec les marqueurs du chromosome 2, ni avec ceux du chromosome 14, demontrant l'existence d'un troisieme locus implique dans cette forme de psf. En outre, nous avons observe que deux formes cliniques de paraplegie spastique familiale co-segregent avec les memes marqueurs du chromosome 2, ce qui suggere l'hypothese d'un locus unique avec heterogeneite allelique

  • Titre traduit

    Development of a method of analysis of microsatellites: applications to the mapping of human chromosome 20 and to the genetic study of familial spastic paraplegia


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 P.
  • Annexes : 267 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?